Réservé aux abonnés

Carole Kasapi: une vie au service de la mécanique horlogère

Collégienne, elle s’amusait déjà à démonter montres et pendules dans l’atelier de son père horloger, à Paris. Arrivée à La Chaux-de-Fonds à 16 ans pour entamer ses études, elle est aujourd’hui directrice mouvements de la marque TAG Heuer. Carole Kasapi est une des rares femmes à occuper un tel poste dans la branche.
Carole Kasapi, aujourd'hui directrice mouvements chez TAG Heuer: un parcours hors du commun dans l'horlogerie suisse.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois