Réservé aux abonnés

Heineken entreprend de faire mousser son empire en Asie

En déboursant près de 5 milliards d'euros, le troisième brasseur mondial devrait mettre la main sur le groupe asiatique APB et sa célèbre Tiger Beer.

07 août 2012, 00:01
data_art_6276024.jpg

Heineken semble avoir dompté le tigre singapourien. Le troisième brasseur mondial est sur le point de mettre la main sur les 58% d'Asia Pacific Breweries (APB), producteur de Tiger Beer, qu'il ne détenait pas encore. Le néerlandais est parvenu à un accord avec le conglomérat singapourien Fraser and Neave (F & N) pour lui acheter sa participation de 40% d'APB. Heineken s'est aussi engagé à racheter les 18% restants auprès d'autres investisseurs, ce qui portera la facture totale à près de 5 milliards d'euros.

L'accord avec F & N devrait mettre fin à l'assaut du milliardaire thaïlandais ...