Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Greenpeace accable Danzer

01 août 2008, 12:00

La multinationale du bois Danzer, sise à Baar (ZG), aurait privé les deux Congos d'au moins 7,8 millions d'euros d'impôts de 2002 à 2006, affirme Greenpeace. Dans un rapport, l'organisation dénonce les «arnaques fiscales» de Danzer, qui réfute ces accusations.

Greenpeace International a obtenu des documents internes du groupe qui démontreraient que Danzer pratique une sous-facturation délibérée des grumes de bois ou des transferts entre ses filiales, a expliqué à Zurich Michelle Medeiros, coordinatrice pour la forêt africaine. L'organisation écologiste relève que l'exemple de Danzer ne constitue pas une exception, mais la règle dans le secteur de l'abattage du bois.

Danzer, pour sa part, réfute les accusations «sans fondement» de Greenpeace, soulignant qu'elle investit chaque année 3 millions d'euros dans les deux Congos pour des mesures sociales, alors qu'elle affiche des pertes dans cette région. «Greenpeace se soustrait à un dialogue constructif», reproche Danzer, qui relève que des accusations antérieures de l'organisation - en lien avec le trafic illégal de bois - s'étaient révélées infondées. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias