Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Réseaux sociaux: l'origine de la panne de Facebook et Instagram reste indéterminée

Des hackers ont revendiqué la panne d'envergure mondiale qui a frappé mardi matin les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les responsables assurent qu'elle n'est pas liée à un piratage, malgré les revendications diffusées dans la matinée par des hackers.

27 janv. 2015, 11:22
Depuis 7 heures mardi matin, les utilisateurs tombent sur une page web inaccessible.

Le réseau social Facebook a été perturbé mardi par une panne, dont l'ampleur et l'origine restent indéterminées. L'incident a empêché les utilisateurs d'accéder au service en ligne pendant un peu moins d'une heure. Trois continents ont été touchés: l'Amérique, l'Europe et l'Asie.

Un peu après 7 h 15 suisses, quand le problème a commencé à être répercuté sur les réseaux sociaux, Facebook a indiqué dans un très court message: "Nous savons que de nombreuses personnes peinent actuellement à accéder à Facebook et Instagram. Nous travaillons à un retour à la normale aussi rapidement que possible". Le service a été rétabli aux environs de 8 h 05.

L'étendue et les raisons de ce problème, qui rendait inaccessible la page d'accueil de ces sites, sont encore inconnues. Mais la compagnie a rapidement assuré qu'il ne s'agissait pas d'un problème de hacking. Elle a même démenti toute attaque de ses systèmes par des pirates informatiques, contrairement à des rumeurs circulant sur internet.

"Cela ne résultait pas d'une attaque de tiers mais s'est produit après l'introduction d'un changement qui a affecté nos systèmes de configuration", a affirmé Facebook dans un communiqué. Un groupe de hackers, Lizard Squad, a publié sur Twitter un message ambigu: "Facebook, Instagram, Tinder, AIM, Hipchat #offline #LizardSquad".

Avec 1,35 milliard d'utilisateurs revendiqués à la fin septembre 2014, Facebook possède le plus important réseau social au monde.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias