Près d’un parent sur sept regrette le prénom qu’il a donné à son enfant

Selon une étude britannique, près d’un parent sur sept regrette le prénom qu’il a donné à son enfant. Un parent sur vingt finirait par l’appeler autrement.

28 mars 2019, 08:28
Choisir le prénom du bébé est une étape cruciale pour les parents. (illustration)

Choisir le prénom de son enfant est une étape cruciale pour bon nombre de parents. Certains feuillettent des livres spécialisés, d’autres s’inspirent de personnages, réels ou fictifs, qu’ils admirent. Il y en a aussi qui préfèrent ne pas prendre trop de risques et choisir un prénom à la mode.

Si chacun a sa méthode, une chose est essentielle: être sûr de son choix, histoire de ne pas s’en mordre les doigts plus tard. Car une étude britannique le révèle: un parent sur sept regrette le prénom qu’il a donné à son enfant. Le sondage, relayé par le quotidien The Independent, a été réalisé auprès de 2000 parents. 

 

 

Les raisons de ces regrets? Il y en a plusieurs. Un tiers des sondés sont déçus parce qu’ils pensaient que le prénom choisi était unique. Or, avec le temps, ils se sont rendu compte qu’il était porté par de nombreux autres enfants. Un sur dix regrette parce qu’une célébrité a, par après, choisi le même prénom pour son bébé.

«Choisir un prénom est l’une des étapes les plus importantes pour un parent. Et c’est aussi quelque chose sur lequel tout le monde, de la famille aux inconnus en passant par les amis, a une opinion» explique SJ Strum, spécialiste des prénoms interrogé par le site Channel Mum.

L’étude révèle encore qu’un parent sur vingt finirait par appeler son enfant par un autre prénom. 14% d’entre eux songent même à entamer une procédure officielle.

En Suisse, il est possible de demander un changement de prénom auprès de l’autorité compétente du canton de domicile, sous des motifs légitimes.