Droits d’auteur: le guitariste de DragonForce banni de Twitch car il jouait… sa propre musique

Les algorithmes censés protéger les droits d’auteur peuvent parfois jouer des tours aux créateurs de contenu sur internet. C’est le cas du guitariste du groupe britannique DragonForce qui a vu son compte Twitch suspendu.
28 oct. 2020, 15:24
Herman Li (à gauche) a vu son compte Twitch suspendu après avoir joué du DragonForce (archive).

Le guitariste Herman Li a fondé le groupe de power metal DragonForce en 1999 avec Sam Totman. Il devrait donc être légitime qu’il puisse jouer et utiliser ses propres chansons sur internet.

Pourtant, comme le révèle Numerama, la plateforme de streaming (ndlr: diffusion de contenu en direct) Twitch a suspendu le compte du guitariste le 27 octobre. Le musicien aurait été éjecté du site parce qu’il jouait un morceau… de DragonForce. 

 

 

Le banissement d’Herman Li aurait été ordonné en raison d’une infraction au droit d’auteur. Une loi américaine datant de 1998 permet en effet aux titulaires de droits de signaler les contenus utilisés sans leur consentement.

Or, l’exclusion du guitariste est absurde puisque ce dernier fait partie du groupe pour le compte duquel la plainte en question a été émise. Le problème devrait donc être réglé rapidement.

 

 

«Mon compte Twitch est actuellement suspendu. Je diffuserai donc sur YouTube à la place aujourd’hui», a rebondi Herman Li sur Twitter.

 

par Virginie Maret