Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Ebel effectue un retour aux sources

24 mars 2010, 08:57

Fini les ambassadeurs! La marque chaux-de-fonnière Ebel développe une nouvelle stratégie de communication à l'échelle internationale. Cette campagne fait référence à la signature «Les Architectes du temps», lancée pour la première fois en 1982. Elle débutera le 15 avril prochain sur les marchés phares de la marque chaux-de-fonnière, à savoir les Etats-Unis, le Moyen-Orient, la Suisse, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, Singapour et Hong Kong.

«Nous allons investir en publicité. Efraim Grinberg (réd: le patron du groupe Movado, propriétaire de la marque) a promis de nous soutenir. Nous repositionnons les produits phares de la marque», explique Marc Michel-Amadry, le directeur général d'Ebel. Le photographe Mitchell Feinberg, spécialiste des natures mortes, et une agence de publicité ont été mis à contribution pour la réaliser.

«Du brutal, du sensuel, de l'artistique», commente Marc Michel-Amadry. Des blocs de 60 kilos d'ardoise, de la poudre de plâtre, des microvibrations ont notamment été utilisés pour réaliser cinq visuels. «ça va redonner un contenu à la marque.» Les modèles Classic, Classic Sport, Beluga, Brasilia et 1911 sont ainsi mis en valeur.

Parallèlement, les nouvelles collections ont été redessinées et le positionnement redéfini. Avant Bâle 2010, l'entrée de marque était à 2100 francs. «Historiquement, Ebel était entre 1400 et 2000 francs», rappelle le directeur général. Les nouveaux modèles reviendront à cette échelle de prix.

Un exemple? Ebel revient avec une déclinaison de la fameuse Sports Wave, icône des années 1980, sous l'appellation Classic Sport. «A l'origine, c'était une montre de sport», dit Marc Michel-Amadry. Le bracelet a été retravaillé. Le modèle est reconnaissable à sa boîte monocoque. Il existe en trois tailles - 27, 32 et 40mm. Son prix varie de 1690 à 1890 francs. «Un produit Ebel qui vient sur un segment qui va nous permettre de générer de nouveaux volumes», assure le directeur général. Il sera lancé sur les marchés clés et produit, dans un premier temps, à 15 000 pièces. «Nous n'allons pas inonder les marchés. Nous monterons en puissance», conclut Marc Michel-Amadry. /dad

Votre publicité ici avec IMPACT_medias