Réservé aux abonnés

Doodle, success story helvétique

Le célèbre site de planification décollait véritablement il y a dix ans. Au point de devenir un exemple de réussite pour les start-up suisses.
24 oct. 2017, 01:45
Portrait of Michael Naef and Paul Sevinc (standing), entrepreneurs and founders of the internet service Doodle, pictured on May 14, 2008 in Zurich, Switzerland. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

Portrait von Michael Naef und Paul Sevinc (stehend), Unternehmer und Gruender des Internetdienstes Doodle, aufgenommen am 14. Mai 2008 in Zuerich, Schweiz. (KEYSTONE/Martin Ruetschi) SCHWEIZ WIRTSCHAFT DOODLE

L’idée de Doodle a émergé dans la tête de Michael Näf. L’ingénieur en informatique cherche à organiser un souper pour lequel il multiplie les téléphones. «Trouver une date a nécessité beaucoup de temps et était très compliqué. Cela m’a donné l’impulsion pour réfléchir à la manière d’organiser ce processus de façon plus performante», confie-t-il.

L’Argovien d’origine s’attelle à «bricoler» Doodle, qui atteint peu à peu plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs. Alors collaborateur scientifique et enseignant à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, il a comme collègue Paul Sevinç. Les deu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois