Réservé aux abonnés

Des investisseurs chinois s'offrent les bateaux Riva

Le groupe public SHIG-Weichai achète la maison mère de la célèbre marque italienne pour l'équivalent de 449 millions de francs.
12 janv. 2012, 00:01
data_art_5644055

Avec leurs lignes acérées, leur coque en acajou et leur puissant moteur, les bateaux Riva sont un mythe du luxe italien. Le dernier des 3 000 exemplaires en bois a beau avoir quitté il y a quarante ans les chantiers navals de Sarnico, tous sont toujours en circulation, soigneusement entretenus. Et porteurs d'une image qui rejaillit sur leurs successeurs produits en résine.

La flotte Riva battra désormais pavillon chinois. Le groupe SHIG-Weichai, contrôlé par Pékin, vient de s'offrir Ferretti, la maison mère de Riva, pour 374 millions d'euros (449 millions de francs). Fondé en 1968, Ferretti, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois