Croissance: le SECO revoit ses prévisions légèrement à la baisse pour 2015 et 2016

L'économie suisse devrait poursuivre sa croissance en 2015. Le SECO prévoit une augmentation du PIB de 0,8% cette année. Un chiffre en léger repli par rapport aux précédentes estimations.
07 août 2015, 15:32
Les prévisions, bien que toujours positives, sont en repli pour 2015.

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) a légèrement revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'économie suisse. Le produit intérieur brut (PIB) devrait augmenter de 0,8% en 2015, contre une précédente estimation de 0,9%.

L'an prochain, la croissance devrait s'élever à 1,6%, a indiqué mardi le SECO dans un communiqué. En mars, le groupe d'experts de la Confédération tablait sur une hausse du PIB de 1,8%.

Le commerce extérieur devrait peser en 2015 sur la croissance, alors que le ralentissement conjoncturel de l'économie helvétique a été confirmé en début d'année. Le PIB devrait toutefois progresser grâce à une conjoncture européenne en légère mais régulière amélioration et au maintien d'une demande intérieure positive.

L'appréciation du franc ne devrait pas entraîner l'économie helvétique dans une récession marquée, à condition que la demande intérieure soit robuste et que l'économie mondiale se redresse, écrit le SECO dans son communiqué.

Le nouveau contexte monétaire devrait se faire ressentir sur le marché du travail. La prévision du taux de chômage moyen pour 2015 est restée inchangée à 3,3%. Le pronostic a en revanche été légèrement revu à la hausse pour l'an prochain à 3,5%, contre une précédente estimation de 3,4%.