Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Croissance en léger tassement

23 avr. 2008, 12:00

Les exportations horlogères du mois de mars se caractérisent par une pause de la croissance. Elles totalisent une valeur de 1,2 milliard de francs le mois dernier, ce qui correspond au montant atteint en mars 2006. Pour la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH), qui a communiqué les statistiques de mars hier, ce tassement «n'est pas inquiétant», notamment parce que la base de comparaison est très élevée. Elle relève également que le bilan du premier semestre 2008 reste positif.

Géographiquement, les deux principaux débouchés en termes d'exportations horlogères ont marqué un net recul: les Etats-Unis (13,7% du marché) de l'ordre de -14,7% et Hong Kong (16%) de -2,5%. «D'autres baisses, indique la FH, sont venues modifier le classement habituel», comme celle de -22% enregistrée au Japon. En revanche, plusieurs marchés se sont distingués par de fortes hausses: 39,4% en Chine, 33% à Singapour et 38% aux Emirats arabes unis.

Le nombre de pièces exportées a diminué de 70 000 unités au total. La baisse est de l'ordre de 10% pour les montres du segment de prix compris entre 200 et 3000 francs. A l'inverse, les pièces de plus de 3000 francs continuent d'afficher une croissance à deux chiffres, avec 11% (valeur) et 17% en nombre de pièces. Cela dit, la valeur des garde-temps en or a reculé. / bre

Votre publicité ici avec IMPACT_medias