Votre publicité ici avec IMPACT_medias

BASF a fortement accru sa rentabilité en 2011

Le bénéfice net du groupe chimique allemand BASF s'est envolé de 35,8% l'an passé.

24 févr. 2012, 08:45
106163530

BASF a fortement accru ses ventes et sa rentabilité l'an passé. Le géant allemand de la chimie, qui a repris en 2010 le bâlois Ciba, a dégagé un bénéfice net part du groupe de 6,19 milliards d'euros, 35,8% de plus qu'un an auparavant. Le chiffre d'affaires a crû de 15,1% à 73,50 milliards d'euros.

Dans un communiqué publié vendredi, BASF a ajouté qu'il tablait pour 2012 sur une progression du chiffre d'affaires comme du résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT), hors effets exceptionnels liés à des acquisitions ou des cessions. En 2011, l'EBIT hors exceptionnels a progressé de 3,8% à 8,45 milliards d'euros (10,2 milliards de francs).

Le groupe entend verser au titre de l'exercice écoulé un dividende augmenté de 13,6%, à 2,50 euros par action. Sur le seul quatrième trimestre, le tableau est plus contrasté pour BASF, qui a certes augmenté ses ventes de 10% sur un an à 18,1 milliards d'euros, mais a vu son Ebit hors exceptionnels reculer de 14%, à 1,5 milliard, ce qui "reflète le ralentissement de la conjoncture", selon BASF.

Ces chiffres sont toutefois dans l'ensemble supérieurs aux prévisions des analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires. "La tendance observée au début du deuxième semestre 2011 s'est confirmée. Les clients ont adopté une gestion plus prudente, ont réduit leurs stocks et renvoyé des commandes à plus tard", écrit le groupe dans son communiqué.

Pour l'année en cours, BASF estime que "les impulsions de croissance viendront surtout des pays émergents", tandis que la crise de la dette entre autres "handicape la croissance" aux Etats-Unis et en Europe.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias