Réservé aux abonnés

Appel à la grève pour 46 000 ouvriers

La grève qui touche les usines du groupe General Motors, aux Etats-Unis, coûte environ 50 millions par jour en production perdue.
17 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13072511

Pour la première fois depuis douze ans, les 31 usines nord-américaines de General Motors (GM) sont touchées par une grève. Après plusieurs semaines de négociations, visant à renouveler, pour quatre ans, le contrat de travail de 46 000 ouvriers employés à l’heure, l’United Auto Workers (UAW) tente de bloquer la production du premier constructeur américain. Le conflit coûte, avant impôts, environ 50 millions de dollars par jour à GM en production perdue.

Le syndicat demande à ses membres employés sur les chaînes de Ford et Fiat Chrysler de continuer de travailler, en dépit de ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois