Réservé aux abonnés

Client mystère et protection des données des employés

Sébastien Fanti, avocat spécialisé en droit des technologies avancées, précise les règles qui s’appliquent lorsque les employeurs recourent à des personnes extérieures à l’entreprise pour évaluer les prestations du personnel.

15 juin 2022, 17:00
On ne sait pas si Migros fait appel à des clients mystère. Mais la pratique est de plus en plus courante.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois