Votations fédérales du 7 mars 2021

Vote du 7 mars: les milieux économiques neuchâtelois réclament l’accord indonésien

chargement

Economie Neuf associations économiques neuchâteloises appellent à voter oui à l’accord de libre-échange avec l’Indonésie.

 23.02.2021, 11:00
Président de la CPIH, Philippe Bauer défend ce texte qu'il juge très progressiste.

«Une magnifique opportunité.» Pour neuf associations économiques neuchâteloises, l’accord de libre-échange avec l’Indonésie permet aux entreprises de la région d’avoir accès à un marché «prometteur». Elles recommandent donc de voter oui le 7 mars prochain.

L’Association industrielle et patronale (AIP), l’Association patronale des industries de l’Arc-horloger (Apiah), La Chambre immobilière neuchâteloise, la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie, la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse (CP), la section Neuchâtel de la Fédération des entreprises romandes, la Fédération neuchâteloise des entrepreneurs, la Fédération neuchâteloise des associations professionnelles du second œuvre et l’Union neuchâteloise des arts et métiers (Unam) rappellent dans leur communiqué commun diffusé ce mardi le caractère exportateur du canton de Neuchâtel qui pourrait tirer son épingle du jeu.

A lire aussi: Notre face-à-face: La Suisse doit-elle signer l’accord économique avec l’Indonésie?

5,2 millions de marchandises neuchâteloises exportées en 2019

En 2019, les entreprises neuchâteloises ont exporté pour 5,2 millions de francs de marchandises en direction de l’Indonésie, pour 1,8 million d’importations, note le communiqué. Au niveau suisse, ce sont 488 millions d’exportations, dont 36% de machines et appareils électroniques qui ont été envoyées dans le pays asiatique durant le même temps, pour 366 millions de biens importés (dont une moitié de textiles).

Le marché indonésien et ses 250 millions d’habitants fait rêver les entreprises exportatrices. «Imaginez le potentiel pour nos horlogers et nos sous-traitants. En cette période économique difficile, il (réd: l’accord) confère en effet à notre industrie d’exportation un précieux avantage sur la concurrence européenne, qui n’a pas encore conclu de tel accord», note Marie-Thérèse Kohler Fiorellino, secrétaire générale de l’Apiah.

Là où les opposants estiment que le texte est néfaste pour la planète, le conseiller aux Etats et président de la CPIH, Philippe Bauer, qualifie, lui, le texte de progressiste. «Cet accord intègre des éléments larges liés à la durabilité et au respect des droits humains, avec des engagements que l’Indonésie n’a encore fait avec aucun autre partenaire commercial.»

A lire aussi: Huile de palme: l’accord avec l’Indonésie «néfaste pour la planète et l’économie»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Face-à-faceLa Suisse doit-elle signer l’accord économique avec l’Indonésie?La Suisse doit-elle signer l’accord économique avec l’Indonésie?

InsoliteIndonésie: des flots rouge sang après des inondationsIndonésie: des flots rouge sang après des inondations

AGRICULTUREAgriculture: la votation sur l'huile de palme indonésienne met les paysans sous pressionAgriculture: la votation sur l'huile de palme indonésienne met les paysans sous pression

Votations fédéralesHuile de palme: pour le camp du oui, les entreprises suisses profiteront de l’accord avec l’IndonésieHuile de palme: pour le camp du oui, les entreprises suisses profiteront de l’accord avec l’Indonésie

Votations fédéralesHuile de palme: l’accord avec l’Indonésie «néfaste pour la planète et l’économie»Huile de palme: l’accord avec l’Indonésie «néfaste pour la planète et l’économie»

Top