Votations fédérales du 7 mars 2021

Identité électronique: «problématique pour les droits humains», selon un spécialiste

chargement

ACTIVISME Hernâni Marques, spécialiste de sécurité sur internet, s’oppose aux outils de surveillance massive de la population. Comme l’est, selon lui, l’e-ID.

  08.02.2021, 00:01
Lecture: 5min
Premium
L’identification électronique sera soumise au vote le 7 mars prochain.

«Une grosse machine centralisée très dangereuse»: c’est ainsi qu’Hernâni Marques, spécialiste de sécurité sur internet, définit le projet d’identification électronique (e-ID) soumis au vote le 7 mars prochain. Cofondateur du Chaos Computer Club (CCC) suisse, ce Portugais né à Zurich il y a 36 ans se veut un ardent défenseur de la démocratie et des libertés individuelles.

Créer une seule identité numérique n’est pas nécessaire. Mais si on en fait une, alors il faut que cela soit bien fait. Or les...

À lire aussi...

Aux urnesIdentité électronique: l’essentiel de la votation en 5 questionsIdentité électronique: l’essentiel de la votation en 5 questions

PartisAssemblée des délégués: l'UDC dit oui à l'identité électroniqueAssemblée des délégués: l'UDC dit oui à l'identité électronique

PolitiqueVotations fédérales: vers un oui à l’initiative anti-burqa et à la loi sur l’identité électroniqueVotations fédérales: vers un oui à l’initiative anti-burqa et à la loi sur l’identité électronique

VOTATIONS FÉDÉRALESIdentité électronique: pour le camp du oui, la loi bénéficiera aussi bien aux citoyens qu’aux entreprisesIdentité électronique: pour le camp du oui, la loi bénéficiera aussi bien aux citoyens qu’aux entreprises

NumériqueLoi sur l’identité électronique: le groupe médiatique Ringier touché par la critiqueLoi sur l’identité électronique: le groupe médiatique Ringier touché par la critique

NUMÉRISATIONIdentité électronique: ils pourraient conquérir la Suisse si le peuple vote «oui» le 7 marsIdentité électronique: ils pourraient conquérir la Suisse si le peuple vote «oui» le 7 mars

Un consortium privé en embuscade

Le principal émetteur de l’identité électronique, SwissSign, a un intérêt à ce que le peuple vote «oui».

  23.02.2021 07:08
Premium

Top