Votations fédérales du 7 mars 2021

Faut-il interdire de se dissimuler le visage?

chargement

Face-à-face Le dimanche 7 mars, la population suisse est appelée à se prononcer sur l’initiative «Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage», aussi appelée initiative antiburqa. Le président de l’UDC neuchâteloise Walter Willener et la coprésidente des Femmes socialistes suisses et députée au Grand Conseil neuchâtelois Martine Docourt en débattent.

 16.02.2021, 14:00
Premium
Une affiche en faveur de l'initiative en Suisse alémanique.

Walter Willener: “Oui, que les femmes, tout comme les hommes, montrent leur visage»

L’Occident est attaché aux traditions de liberté individuelle et de responsabilité personnelle. Les gens libres – femmes comme hommes – se parlent à visage découvert. En Suisse, pays de la liberté, personne ne doit se dissimuler le visage.

Que les femmes, tout comme les hommes, montrent leur visage dans l’espace public et un impératif...

À lire aussi...

sondageVotations fédérales: à un mois du vote, l’initiative anti-burqa continue de convaincreVotations fédérales: à un mois du vote, l’initiative anti-burqa continue de convaincre

PolitiqueVotations fédérales: les recommandations de vote des partis neuchâteloisVotations fédérales: les recommandations de vote des partis neuchâtelois

VotationsInitiative anti-burqa: de nombreuses femmes musulmanes se sentent stigmatiséesInitiative anti-burqa: de nombreuses femmes musulmanes se sentent stigmatisées

OppositionInitiative anti-burqa: un comité interpartis s’oppose à un texte «qui cherche à diviser»Initiative anti-burqa: un comité interpartis s’oppose à un texte «qui cherche à diviser»

DuelInitiative anti-burqa: le texte divise les femmes de gaucheInitiative anti-burqa: le texte divise les femmes de gauche

Top