Votations fédérales du 28 février 2016
 19.01.2016, 19:02

Le National trouve l'initiative pour la sécurité alimentaire superflue

chargement
Le Conseil national juge l'initiative pour la sécurité alimentaire superflue. (image prétexte)

Alimentation L'initiative déposée par les paysans n'est pas au goût de tous. Le Conseil national estime que les lois déjà en vigueur répondent aux exigences de la production durable. Il préconise de rejeter l'initiative populaire qui lui semble sans intérêt.

La sécurité alimentaire, la production durable et la protection des terres cultivées sont déjà inscrites dans la loi, estime la commission de l'économie du Conseil national. Par 12 voix contre 10 et 2 abstentions, elle recommande donc au plénum de rejeter l'initiative populaire "Pour la sécurité alimentaire" lancée par les paysans.

La commission s'est ralliée aux arguments du Conseil fédéral. Le texte de l'Union suisse des paysans (USP) demande que la Suisse assure son approvisionnement en denrées uniquement via la production indigène.

Dans son message aux Chambres, le gouvernement avait expliqué l'été dernier que la Suisse ne peut pas se passer des importations. La sécurité alimentaire ne peut se focaliser uniquement sur la production indigène, puisqu'elle est tributaire de l’accès aux marchés agricoles internationaux et de la façon dont les consommateurs utilisent les denrées alimentaires.

Le niveau de sécurité alimentaire de la Suisse est très élevé, avait encore rappelé le Conseil fédéral: les denrées alimentaires sont disponibles en permanence en quantités suffisantes et d'une très grande qualité sanitaire. Les auteurs de l'initiative se basent sur l'hypothèse que la politique agricole actuelle favorise un affaiblissement de la production indigène. Or ce n'est pas le cas.

Mesures déjà prises

La commission de l'économie du National rappelle en outre que des des décisions importantes ont déjà été prises dans le cadre de la révision de la loi sur l’agriculture et de la loi sur l’aménagement du territoire en termes de développement de la politique agricole et d’amélioration de la protection des terres cultivées, indiquent mardi les services du Parlement.

C’est pourquoi la majorité estime que l’initiative est superflue. Loin de contribuer à la sécurité juridique, elle provoquerait au contraire un nouveau débat de longue haleine au sujet de l’orientation de la politique agricole.

Auto-approvisionnement

Une minorité a rétorqué que le taux net d’auto-approvisionnement de la Suisse est en baisse depuis plusieurs années, que l’agriculture va devoir bientôt relever des défis colossaux eu égard à l’évolution du contexte international et que ses perspectives sont loin d’être idylliques.

Dans ce contexte, on ne peut donc, selon la minorité, que soutenir l’objectif de l’initiative, à savoir renforcer les dispositions constitutionnelles actuelles et leur donner davantage de poids.

Dans son message, le Conseil fédéral reconnaissait que la perte constante de terres agricoles va à l'encontre d'un développement durable et réduit, à long terme, le potentiel de production de denrées alimentaires. Mais selon lui, cette question doit être résolue par les instruments de l'aménagement du territoire.

La Confédération soutient la production agricole à hauteur de 3,8 milliards de francs par an et l'agriculture suisse a atteint, en moyenne de ces trois dernières années, un niveau record en termes de production.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MATIERES PREMIERESSpéculation sur les denrées alimentaires: une manifestation dénonce la pratique à LausanneSpéculation sur les denrées alimentaires: une manifestation dénonce la pratique à Lausanne

Votations fédéralesVotations fédérales: l'échec de l'initiative UDC ne passe pas inaperçu dans la presseVotations fédérales: l'échec de l'initiative UDC ne passe pas inaperçu dans la presse

CivismeVotations: 63% des électeurs suisses ont voté, un chiffre proche du record de 1992Votations: 63% des électeurs suisses ont voté, un chiffre proche du record de 1992

BourseVotations fédérales: la spéculation sur les denrées alimentaires ne sera pas interditeVotations fédérales: la spéculation sur les denrées alimentaires ne sera pas interdite

TraficVotations fédérales: les Suisses disent "oui" à 57% au percement d'un deuxième tunnel routier au GothardVotations fédérales: les Suisses disent "oui" à 57% au percement d'un deuxième tunnel routier au Gothard

Top