Votations fédérales du 25 septembre 2016

Votations du 25 septembre: les milieux économiques disent non à l'initiative "pour une économie verte"

chargement

écologie Les milieux économiques, des hôteliers à l'industrie alimentaire, s'unissent pour dire tout le mal qu'ils pensent de l'initiative "pour une économie verte" soumise au peuple suisse le 25 septembre prochain.

  08.09.2016, 09:22
Pour Isabelle Moret, l'initiative va immanquablement provoquer une hausse des prix des denrées alimentaires.

L'initiative "pour une économie verte" suscite une levée de boucliers, des milieux économiques justement. Economiesuisse, les propriétaires, les automobilistes, les hôteliers et l'industrie alimentaire recommandent de dire non au texte des Verts le 25 septembre.

"Le Conseil fédéral met en garde contre une hausse des prix des denrées alimentaires pour les consommateurs, rappelle la conseillère nationale Isabelle Moret (PLR/VD), présidente de la Fédération des Industries Alimentaires Suisses jeudi devant la presse à Berne. La viande et les produits laitiers seraient particulièrement touchés, les biens importés d'Asie, d'Amérique et d'Afrique également.

L'initiative "Économie verte" conduirait à une transformation abrupte de l'économie et de la société, peut-on lire dans un communiqué. Les entreprises et les consommateurs feraient face à des restrictions dans les domaines de l'habitat, de l'alimentation et de la mobilité. La marge de manoeuvre des entreprises diminuerait, les produits et les services renchériraient.

"L'initiative menace la pérennité de la place industrielle suisse, poursuit Heinz Karrer, président d'economiesuisse. Les délocalisations de la production à l'étranger ne vont pas dans le sens de la préservation de l'environnement, d'autant que les lois en vigueur à l'étranger sont souvent moins sévères qu'en Suisse. "

"Un relèvement des impôts sur les carburants fossiles toucherait tous ceux qui ont besoin d'une voiture, abonde Thierry Burkart, vice-président du Touring Club Suisse. Et selon Andreas Züllig, président d'hotelleriesuisse, "l'initiative cimenterait un peu plus les prix élevés pratiqués dans le secteur touristique et l'hôtellerie."

Pour Hans Egloff, président de l'association suisse des propriétaires fonciers (HEV), "en cas d'acceptation de l'initiative, de nombreux Suisses se trouveraient face à des défis financiers et le rêve classique d'un chez-soi deviendrait inatteignable. "

Les entreprises suisses pratiquent déjà une activité économique respectueuse de l'environnement, estiment-ils. De plus, un carcan vert menacerait les capacités d'innovation de la Suisse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Services secretsVotations du 25 septembre: les journalistes s'alarment d'une loi qui met en danger la protection des sourcesVotations du 25 septembre: les journalistes s'alarment d'une loi qui met en danger la protection des sources

SondageVotations du 25 septembre: les initiatives pour une économie verte et AVSplus sont en reculVotations du 25 septembre: les initiatives pour une économie verte et AVSplus sont en recul

sondageVotations fédérales du 25 septembre: l'initiative AVSPlus divise, selon un premier sondage SSRVotations fédérales du 25 septembre: l'initiative AVSPlus divise, selon un premier sondage SSR

Top