Réservé aux abonnés

Initiative anti-pesticides: la sénatrice neuchâteloise Céline Vara menacée de mort

Après avoir participé, le 12 mai dernier, au débat d’«Infrarouge» sur la RTS consacré aux initiatives anti-pesticides, la conseillère aux Etats neuchâteloise Céline Vara a fait l’objet d’insultes et de menaces de mort. Très choquée, elle a été mise sous protection policière et a déposé une plainte pénale.
19 mai 2021, 20:21 / Màj. le 19 mai 2021 à 21:13
La Neuchâteloise Céline Vara, avec sa collègue tessinoise Marina Carobbio, lors du lancement de la campagne de l'initiative "pour une Suisse libre de pesticides de synthèse", le 30 mars dernier.

La campagne autour des initiatives anti-pesticides tourne à l’aigre et suscite de violentes invectives personnelles. La conseillère aux Etats écologiste neuchâteloise Céline Vara, très engagée dans la campagne en vue des votations du 13 juin, a ainsi été placée depuis quelques jours sous protection policière, à la suite de menaces de morts.

Des menaces proférées essentiellement sur les réseaux sociaux, après son passage dans l’émission «Infrarouge...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois