Votations fédérales du 10 juin 2018
 14.04.2018, 00:01
Lecture: 8min

«La monnaie pleine est nuisible pour la Suisse»

Premium
chargement
Thomas Jordan dans la salle de la direction générale de la BNS à Zurich.
Par Yves Genier

VOTATION DU 10 JUIN La Banque nationale suisse combat l’initiative «Monnaie pleine», qui veut transformer la politique monétaire. Son président, Thomas Jordan, explique pourquoi il rejette le texte.

Thomas Jordan est en quelque sorte Monsieur franc suisse. Président de la Banque nationale suisse (BNS), il dirige l’institution qui pilote la politique monétaire helvétique selon un mécanisme huilé par des générations d’économistes et de banquiers. Si, aujourd’hui, il prend la parole, c’est pour dénoncer l’initiative «Monnaie pleine», soumise au vote le 10 juin prochain, qui veut pourtant... lui accorder encore plus de pouvoirs.

Pourquoi la BNS est-elle opposée à l’initiative «Monnaie...

À lire aussi...

Votations du 10 juinVotations du 10 juin: les Valaisans disent non à Sion 2026Votations du 10 juin: les Valaisans disent non à Sion 2026

Votations fédéralesLe canton de Neuchâtel à l'unisson de la SuisseLe canton de Neuchâtel à l'unisson de la Suisse

live
Votations du 10 juin 2018Votations du 10 juin: un net "oui" à la loi sur les jeux d'argent et un "non" massif à l'initiative "monnaie pleine"Votations du 10 juin: un net "oui" à la loi sur les jeux d'argent et un "non" massif à l'initiative "monnaie pleine"

Les Suisses aux urnesVotations du 10 juin: la candidature olympique Sion 2026 à l'épreuve du vote en ValaisVotations du 10 juin: la candidature olympique Sion 2026 à l'épreuve du vote en Valais

sondageVotations du 10 juin: un sondage donne le oui gagnant à 55% pour la loi sur les jeux d'argentVotations du 10 juin: un sondage donne le oui gagnant à 55% pour la loi sur les jeux d'argent

Top