Votation fédérale du 27 novembre 2016

Les Suisses n'ont pas peur d'une catastrophe nucléaire, mais ils voteraient majoritairement oui le 27 novembre

chargement

sondage En majorité, les Suisses ne craignent pas une catastrophe nucléaire dans notre pays. Ils sont pourtant prêts à accepter l'initiative pour la sortie du nucléaire soumise au vote le 27 novembre.

  13.11.2016, 11:17
Une majorité des Suisses sondés n'ont pas peur d'un Fukushima made in Switzerland.

Dans leur majorité, les Suisses n'ont pas peur d'une catastrophe nucléaire, selon un sondage. Malgré cette confiance, ils sont majoritairement favorables à une fermeture rapide des centrales atomiques, comme le demande l'initiative du 27 novembre.

Seuls 37,3% des 1073 personnes sondées par l'Institut d'étude de marché Marketagent.com disent craindre une catastrophe nucléaire. A contrario, ils sont 54,5% à n'avoir pas peur d'un tel scénario à la Fukushima. Et 8,2% s'abstiennent, d'après le sondage paru dans l'hebdomadaire Schweiz am Sonntag.

Cette confiance n'empêche pas les Suisses à soutenir à 51,5% l'initiative pour la sortie du nucléaire soumise au peuple dans une quinzaine de jours. Seuls 23,9% la rejetteraient. Par rapport aux autres sondages publiés, la part des pour est clairement plus élevée, de même que celle des indécis, à 24,6%.

L'enquête a été réalisée en Suisse romande et alémanique. Mille septante-trois Suisses ont été interrogés entre le 27 octobre et le 4 novembre.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ElectricitéEn cas de "oui" à la sortie du nucléaire, il faudra agir vite sur le réseau électrique suisseEn cas de "oui" à la sortie du nucléaire, il faudra agir vite sur le réseau électrique suisse

VotationVotation du 27 novembre: 56% des Suisses diraient "oui" à la sortie du nucléaire, selon un sondageVotation du 27 novembre: 56% des Suisses diraient "oui" à la sortie du nucléaire, selon un sondage

Votation du 27 novembreVotation du 27 novembre: les risques liés au nucléaire sont systématiquement sous-estimésVotation du 27 novembre: les risques liés au nucléaire sont systématiquement sous-estimés

nucléaireSortie du nucléaire: Alpiq perdrait 2,5 milliards de francs en cas de oui à l'initiativeSortie du nucléaire: Alpiq perdrait 2,5 milliards de francs en cas de oui à l'initiative

Top