Votation cantonale sur la réforme hospitalière
 19.10.2016, 17:53

La commission "santé" dit oui au projet de réorganisation spatiale de l'HNE

chargement
la commission "santé" du Grand Conseil dit oui au projet de réorganisation spatiale proposé par le Conseil d’Etat. Mais elle le fait par dix voix contre cinq, et dans une version amendée (modifiée) sur plusieurs points.

Santé Deux des grands chantiers politiques du Conseil d’Etat neuchâtelois doivent passer en novembre devant le Grand Conseil. Les commissions parlementaires chargées d’examiner les projets de réorganisation spatiale de l’Hôpital neuchâtelois (l’HNE) et de l’Hôtel judiciaire (Nhoj) ont rendu leurs rapports.

Pour ce qui est de l’Hôpital neuchâtelois (HNE), la commission "Santé" du Grand Conseil dit oui au projet de réorganisation spatiale proposé par le Conseil d’Etat. Mais elle le fait par dix voix contre cinq, et dans une version amendée (modifiée) sur plusieurs points.

Rappel: le gouvernement souhaite centraliser les soins aigus sur le site de Pourtalès et les soins de réadaptation sur le site de La Chaux-de-Fonds, les deux fois avec des policliniques qui seraient renforcées.

Contre-projet à l'initiative pour "deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires"

Le principal de ces amendements est le suivant: le projet du gouvernement ferait office de contre-projet non pas à l’initiative populaire "Pour une maternité dans les Montagnes neuchâteloises", mais à une autre initiative lancée dans les Montagnes et qui a elle aussi abouti: celle qui demande "deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires". Les Neuchâtelois diront en février 2017, en votation populaire, quel projet a leur préférence.

Les autres amendements proposés par la commission visent à "blinder" des points qui ont inquiété plusieurs partis politiques. C’est ainsi que la commission demande que: des soins aigus soient maintenus à La Chaux-de-Fonds et à Pourtalès tant et aussi longtemps que la nouvelle organisation spatiale ne sera pas devenue réalité; l’HNE étudie la possibilité de proposer des prestations légères de chirurgie élective (sur rendez-vous) ou ambulatoire sur le site de La Chaux-de-Fonds; ou encore que le Conseil d’Etat, respectivement l’HNE, tiennent compte des prestations et des infrastructures proposées par les structures hospitalières privées (référence, principalement, à la Providence à Neuchâtel et à Montbrillant à La Chaux-de-Fonds).

A certaines conditions

Enfin, sur le plan financier, on dira que les commissions concernées du Grand Conseil soutiennent les vues du Conseil d’Etat (il y en a pour plusieurs centaines de millions de francs au total), mais à certaines conditions seulement.

Enfin, concernant le nouvel hôtel judiciaire, la commission Nhoj recommande, par neuf voix contre quatre et une abstention, d’accepter le décret du Conseil d’Etat, en demandant deux entrées séparées dans le bâtiment, l’un pour les membres du Ministère public, l’autre pour les représentants du Tribunal de première instance.

Nous reviendrons sur ces dossiers dans nos éditions payantes de vendredi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéHNE présente deux maquettes du potentiel futur CTR des Montagnes neuchâteloisesHNE présente deux maquettes du potentiel futur CTR des Montagnes neuchâteloises

JusticeNouvel Hôtel Judiciaire à La Chaux-de-Fonds: un projet final devisé à 48,5 millionsNouvel Hôtel Judiciaire à La Chaux-de-Fonds: un projet final devisé à 48,5 millions

Top