Union Neuchâtel
 06.02.2020, 18:10

Union Neuchâtel repart avec les félicitations du président

chargement
Les finalistes de la Coupe de la Ligue sont prêts à tout donner en championnat. (KEYSTONE/Cyril Zingaro)

SB League Après le «Final Four» de la Coupe de la Ligue, retour au championnat ce vendredi soir avec la réception de Vevey à la Riveraine (19h30).

Après la défaite en finale de la Coupe de la Ligue, Union renoue avec le championnat ce vendredi soir à la Riveraine en recevant Vevey (19h30). Une SB League dans laquelle les Neuchâtelois occupent la deuxième place, alors que les Vaudois sont sixièmes.

Les hommes de Daniel Goethals continuent leur saison avec la conviction que la voie à suivre est la bonne. Ce n’est pas seulement l’avis du coach, mais aussi du président Andrea Siviero, qui est passé en début de semaine adresser ses félicitations aux joueurs et à l’ensemble du staff technique. «Il nous a dit qu’il était très content et fier de ce que nous avions réalisé le week-end passé», relate l’entraîneur.

«Il a mis en évidence que nous avions réussi un exploit face à Genève et que nous nous étions donné les moyens d’y croire contre Fribourg. C’est seulement l’expérience et la richesse du contingent d’Olympic qui lui ont permis de faire la différence au final. Mais la ‘vision 2024’ (réd: projet de développement du club en se basant sur les jeunes les plus prometteurs) est plus d’actualité que jamais.»

Match aller houleux

Des paroles qui ont mis du baume au cœur aux joueurs unionistes. En bons compétiteurs, ils étaient forcément déçus dimanche soir à Montreux. «Je leur ai laissé le temps de digérer, j’ai adapté le planning pour cela. Et lorsqu’ils sont revenus sur le terrain, ils étaient plus motivés que jamais et déterminés à tout donner pour la seule compétition qu’il nous reste à disputer, le championnat», assure Daniel Goethals.

Il faudra être au top de la concentration pour venir à bout de l’équipe de Vevey, entraînée par un certain Niksa Bavcevic, ancien coach d’Union.

Le match aller – remporté 80-60 par Union le 3 novembre – a été houleux, tant sur le terrain qu’en dehors, au terme de la rencontre. Les Veveysans en voulaient aux Unionistes de ne pas avoir accepté de reporter la partie, malgré l’absence de deux de leurs joueurs – Westher Molteni et Gilles Martin, qui ont quitté le club depuis – engagés avec l’équipe de Suisse en tournoi de qualification olympique de basket 3x3. Cependant, Daniel Goethals ne veut pas revenir sur le sujet.

Haute intensité

«Tout ce qui m’intéresse, c’est ce qui se passe sur le terrain. Et je sais que notre adversaire ne nous rendra pas la tâche aisée.» Vevey a connu plusieurs changements dans son effectif, mais reste une équipe fort redoutable aux yeux du technicien belge. 

«Les Vaudois sont très solides dans le jeu intérieur et disposent d’un excellent meneur de jeu  (réd: Marko Boltic). Pour les contrecarrer, nous devrons nous baser sur notre collectif, tant défensif qu’offensif. Nous devrons proposer un basket de haute intensité», annonce le coach d’Union, qui devrait pouvoir compter sur son effectif au complet.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Coupe de la LigueSeul Fribourg reste trop fort pour Union NeuchâtelSeul Fribourg reste trop fort pour Union Neuchâtel

Coupe de la LigueUnion bat Genève et disputera ce dimanche la finale face à FribourgUnion bat Genève et disputera ce dimanche la finale face à Fribourg

Coupe de la LigueComment Bryan Colon est devenu un leader d'Union NeuchâtelComment Bryan Colon est devenu un leader d'Union Neuchâtel

Top