Union Neuchâtel
 10.11.2017, 00:01

Union Neuchâtel fait le travail à Nyon et bossera donc aussi à Noël

Abonnés
chargement
Bryan Colon (en bleu, serré de près par le Nyonnais Joel Wolfisberg) a le sourire. Union a dominé hier soir.

 10.11.2017, 00:01 Union Neuchâtel fait le travail à Nyon et bossera donc aussi à Noël

BASKETBALL Les Neuchâtelois se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de Suisse.

Les fêtes de Noël seront très courtes pour Union. Mais aucun des sympathisants du club neuchâtelois ne s’en plaindra car leurs protégés disputeront les quarts de finale de la Coupe de Suisse le 26 décembre.

Pour acquérir ce droit, les hommes de Vladimir Ruzicic – qui connaîtront mardi le nom de leur adversaire – ont aisément disposé de...

Les fêtes de Noël seront très courtes pour Union. Mais aucun des sympathisants du club neuchâtelois ne s’en plaindra car leurs protégés disputeront les quarts de finale de la Coupe de Suisse le 26 décembre.

Pour acquérir ce droit, les hommes de Vladimir Ruzicic – qui connaîtront mardi le nom de leur adversaire – ont aisément disposé de Nyon (99-65) dans la salle du Rocher. Les visiteurs ont évité le piège qu’a essayé de leur tendre l’actuel deuxième de LNB. Mais en basket, bien davantage qu’en d’autres disciplines, la différence de niveau d’une catégorie à l’autre s’avère souvent vertigineuse.

A condition, bien sûr, que les «grands» ne cèdent pas à la facilité. Une tentation à laquelle Union a bien résisté, même si son entame de match aurait pu susciter quelques doutes. Nyon a pris les devants d’emblée, jusqu’à mener 11-4. «Rien de grave, nous avions juste un peu manqué de réussite», affirme Vladimir Ruzicic.

En effet, Union a serré sa garde et a vite remonté pour boucler le premier quart avec déjà une petite avance (23-17). «Nous nous sommes dit qu’il fallait hausser le niveau et nous y sommes parvenus. Nous progressons constamment», estime Kevin Monteiro, aligné pour la première fois dans le cinq de base.

Une fois devant, les visiteurs n’ont plus tremblé, à aucun moment. Leur supériorité individuelle et collective, technique et physique n’a plus fait le moindre doute. Le rythme imposé par les Neuchâtelois était tout simplement intenable pour les Vaudois. «C’est exactement ce que j’attends de mon équipe. Une vitesse de jeu qui mette en difficulté n’importe quel adversaire», insiste le coach neuchâtelois, satisfait «par les performances de tous mes joueurs. Nous devons peut-être encore un peu améliorer l’organisation, mais ce que j’ai vu ce soir est déjà très bien.»

Coach suspendu

En prime, le coach a fait entrer ses douze joueurs, et onze d’entre eux ont inscrit leur nom sur le tableau des marqueurs. «Je suis content. Maintenant nous devons vite nous concentrer sur le déplacement de samedi à Monthey.»

Des champions en titre que Kevin Monteiro estime «prenables, surtout en ce moment. Ce serait bien de réussir à battre enfin un des favoris de LNA

Effectivement, Monthey, neuvième en championnat et éliminé de la Coupe par Pully-Lausanne, connaît un début de saison difficile. Ce d’autant que son coach, Branko Milisavljevic, a écopé hier de quatre matches de suspension. Le Serbe est sanctionné sur la base d’un rapport d’arbitre relatif à des événements survenus lors de la deuxième journée de SB League sur le terrain de Pully-Lausanne le 6 octobre. Il ne pourra donc pas s’asseoir sur le banc demain face à Union.

Nyon - Union Neuchâtel 65-99 (17-23 18-27 10-24 20-25)

Salle du Rocher: 200 spectateurs.

Arbitres: De Martis et Oberson.

Nyon: Winston (6), Dufour (6), Wolfisberg (13), Ivanovic (4), Owens (25); Erard (4), Zaninetti (7), Jotterand (0).

Union Neuchâtel: Taylor (17), Parker (8), Savoy (19), Monteiro (6), Williamson (8); Maruotto (10), Ballard (14), Colon (9), Martin (2), Osmanaj (0), Jovanovic (2).

Notes: Union Neuchâtel joue sans Fongué (blessé) ni Olaniyi (surnuméraire). 32’40’’: faute antisportive sifflée à Winston.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top