Union Neuchâtel
 02.12.2017, 00:01

Union engrange un succès précieux

Abonnés
chargement
1/4  

 02.12.2017, 00:01 Union engrange un succès précieux

BASKETBALL Face à une belle équipe de Pully Lausanne, les Neuchâtelois s’imposent 86-79 à la Riveraine.

Union n’a pas glissé sur la peau de banane. Face à une équipe de Pully Lausanne qui a déjà été capable de mettre en difficulté Fribourg et Genève – et de battre Monthey – les basketteurs neuchâtelois ont remporté hier de haute lutte (86-79) deux points capitaux. Qui leur permettent de remonter à la quatrième place du classement de SB League.

Une situation sur laquelle insiste le coach Vladimir Ruzicic. Il n’a pas tort, car elle est...

Union n’a pas glissé sur la peau de banane. Face à une équipe de Pully Lausanne qui a déjà été capable de mettre en difficulté Fribourg et Genève – et de battre Monthey – les basketteurs neuchâtelois ont remporté hier de haute lutte (86-79) deux points capitaux. Qui leur permettent de remonter à la quatrième place du classement de SB League.

Une situation sur laquelle insiste le coach Vladimir Ruzicic. Il n’a pas tort, car elle est loin d’être anecdotique. En effet, la quatrième place au terme du premier tour (c’est-à-dire dans deux journées), offre l’avantage du terrain en quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Et comme Union ne s’était pas qualifié pour le «final four» de cette compétition la saison passée, tout avantage est bon à prendre.

Une victoire bénéfique aussi pour le moral. «Nous avions perdu nos deux derniers matches de justesse», rappelle Andre Williamson, logiquement désigné meilleur joueur d’Union. «Nous étions impatients de sortir de cette période de poisse.» L’intérieur a eu du travail plein les bras, car Antonio Ballard, qui lui même succédait à David Ramseier, n’a toujours pas été remplacé – même si le club y travaille d’arrache-pied – et le danger guettait donc.

«Cinq piquets, cinq cônes»

Pourtant, même s’il n’est jamais parvenu à se détacher nettement (avance maximale de 10 points), Union n’a pas non plus tremblé outre mesure. Pully Lausanne n’a mené que pendant 22 secondes de toute la partie!

«Nous avons bien travaillé défensivement. Un peu moins offensivement, mais ça va», lâche un Vladimir Ruzicic visiblement soulagé. Ce qui n’est clairement pas le cas de son homologue. «J’en ai ras le c... des défaites honorables. Et surtout, j’en ai ras le c... des joueurs qui se contentent de défaites honorables», tonne Randoald Dessarzin.

Pour lui, la clé du match a été l’entame ratée de son équipe. «Nous avons pris 29 points au premier quart, nous n’avons pas volé une seule balle à Union! Nous n’avons simplement pas défendu. C’est facile de gagner contre cinq piquets, contre cinq cônes!»

Le match s’est par la suite équilibré et, emmené par un Tony Brown des grands soirs, Pully Lausanne a su mettre en difficulté les locaux. Mais chaque fois que les Vaudois se montraient trop menaçants, les Neuchâtelois trouvaient les solutions. Que ce soit par les célèbres tirs primés de Maruotto (belle série de trois dans le troisième quart), la vitesse de Taylor, l’abnégation de Savoy ou la combativité de Monteiro et Mafuta.

Ces deux derniers figuraient d’ailleurs dans le cinq de base aligné par Ruzicic, alors que Cédric Mafuta n’avait pas disputé la moindre minute lors du match précédent, à Monthey! «Il n’y a rien d’étonnant. Lorsque j’entraînais en Pologne, une saison j’ai aligné 32 cinq de base différents», dévoile le coach, qui a aussi donné 8 minutes de jeu au prometteur Kiliann Martin.

En attendant l’arrivée de l’intérieur tant espéré, Union ne doit pas relâcher la pression. Que ce soit à Lucerne face à Swiss Central mercredi ou à la Riveraine samedi 9 face à Winterthour, la défaite est interdite.

Union NE - Pully LS 86-79 (29-22 15-20 21-18 21-19)

Riveraine: 755 spectateurs.

Arbitres: Pillet, Gonçalves et Clivaz.

Union Neuchâtel: Mafuta (5), Taylor (23), Savoy (12), Monteiro (2), Williamson (20); Maruotto (10), Colon (5), Parker (7), Martin (2).

Pully Lausanne Foxes: Wade (9), Rodriguez (3), Top (0), Brown (21), Cleare (23); De Lattibeaudiere (17), Moke (3), Waelti (3), Asase (0).

Notes: Union Neuchâtel sans Fongué (blessé). Parker et Wade portent le maillot de top-scorer. Andre Williamson et Tony Brown désignés meilleur joueur de chaque équipe.

En chiffres: Union Neuchâtel réussit 29 tirs sur 61 (47,5%), dont 23 sur 43 (53,4%) à deux points et 6 sur 18 (33,3%) à trois points ainsi que 22 lancers francs sur 31 (71%); 44 rebonds (16 offensifs et 28 défensifs), 24 passes décisives, 17 balles perdues. Pully Lausanne réussit 30 tirs sur 64 (46,9%), dont 23 sur 43 (53,4%) à deux points et 7 sur 21 (33,3%) à trois points ainsi que 12 lancers francs sur 15 (80%); 29 rebonds (7 offensifs et 22 défensifs), 16 passes décisives, 11 balles perdues.

Au tableau: 5e: 17-12; 10e: 29-22; 15e: 33-32; 20e: 44-42; 25e: 51-50; 30e: 65-60; 35e: 78-70.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top