Union Neuchâtel
 06.12.2017, 00:01

Union à Lucerne pour récupérer la quatrième place

Abonnés
chargement
Le coach d’Union Vladimir Ruzicic veut que son équipe impose son rythme ce soir face à Swiss Central.

 06.12.2017, 00:01 Union à Lucerne pour récupérer la quatrième place

Par esa - ats

BASKETBALL Massagno s’adjuge deux points sur le tapis vert pour un match face à Monthey et devance les Neuchâtelois.

Sans jouer et sans la moindre responsabilité, Union a perdu une place au classement (de 4e à 5e). Les protégés de Vladimir Ruzicic auront toutefois la possibilité de récupérer leur bien et repasser devant Massagno ce soir, à condition de s’imposer à Lucerne face à Swiss Central (19h30).

Mais procédons par ordre: le BBC Monthey a été déclaré perdant par...

Sans jouer et sans la moindre responsabilité, Union a perdu une place au classement (de 4e à 5e). Les protégés de Vladimir Ruzicic auront toutefois la possibilité de récupérer leur bien et repasser devant Massagno ce soir, à condition de s’imposer à Lucerne face à Swiss Central (19h30).

Mais procédons par ordre: le BBC Monthey a été déclaré perdant par forfait (20-0) du match contre Massagno disputé le 29 octobre. Le club chablaisien, sanctionné pour avoir aligné des joueurs non qualifiés, s’est en outre vu infliger deux points de pénalité au classement par la commission de recours de Swiss Basketball.

Vainqueur sur le parquet 75-70, Monthey avait fait jouer les étrangers Matthew Gibson et Uros Nikolic, présentant à la Fédération une autorisation communale de séjour pour les deux joueurs.

Autorisation non valable

Mais, après vérification par Swiss Basketball, la commune n’avait pas l’autorité pour délivrer de telles autorisations, celles-ci étant de la compétence du canton du Valais, a expliqué à l’ats Valentin Wegmann, directeur de la Ligue nationale.

Massagno avait saisi la commission de recours de la Fédération, laquelle lui a donné gain de cause hier. Les conséquences au classement sont importantes pour les Montheysans qui, avec ces quatre points de perdus (deux pour leur victoire retirée et deux autres de pénalité), se retrouvent neuvièmes. Les Tessinois, en revanche, remontent au quatrième rang.

«Nous avons notre destin en main», précise le coach unioniste, à juste titre. En battant Swiss Central, les Neuchâtelois reviendraient à hauteur des Tessinois mais avec une meilleure différence de paniers. Et le quatrième rang au terme du premier tour (dans deux matches, donc) assure de disputer les quarts de finale de la Coupe de la Ligue à domicile, le 13 décembre.

«Désagréable à affronter»

Pour cette date, il est fort possible qu’Union bénéficie de l’arrivée d’un renfort étranger dans la raquette. Mais ce soir, à Lucerne, il faudra faire avec le contingent actuel, au complet à l’exception évidemment du convalescent Eric Fongué.

«Je ne m’attends assurément pas à un match facile. Les Lucernois disposent de solides jeunes joueurs suisses et d’étrangers expérimentés. Il s’agit d’une équipe très désagréable à affronter», prévient le coach.

Le début de championnat a prouvé que les Alémaniques ne sont plus les «punching-balls» de l’élite. Sur neuf parties, ils en ont déjà gagné quatre (dont une face à Monthey), soit à peine une de moins qu’Union.

Il n’empêche, les Neuchâtelois ne peuvent pas se permettre de faux pas dans la salle Maihof. Le coach est confiant: «Nous devons imposer notre rythme, nous focaliser sur ce que nous avons à faire. A ces conditions, nous sommes assez forts pour gagner. A chaque match, je veux voir des progrès.» esa - ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top