Terroir et restaurants

Une charte pour le terroir neuchâtelois

chargement

Restaurants Les restaurateurs peuvent signer une charte avec «Neuchâtel Vins et Terroir» qui témoigne de leur engagement à utiliser des produits locaux. Avec un label à la clé. Présentation.

 17.01.2019, 11:00
Pour recevoir le label, les établissements doivent s’engager à respecter un certain nombre de critères.

 

Au minimum trois vins du canton sur la carte, quatre plats du terroir, quatre fromages lorsque le plateau est proposé: voici quelques-uns des critères que les signataires de la «charte des partenaires du terroir» doivent respecter pour pouvoir afficher le label du même nom de Neuchâtel Vins et Terroir (NVT).

Avec cette charte, cet organe cantonal de promotion souhaite encourager la consommation de produits locaux et soutenir les producteurs de la région, tout en mettant en avant des restaurateurs et autres établissements.

C’est en 2016 que l’idée a pris forme. NVT propose alors aux restaurateurs et commerces qui travaillent avec les produits certifiés de la marque «Neuchâtel Vins et Terroir» de signer une charte les invitant à respecter une série de critères. Ainsi, les «partenaires» peuvent choisir parmi une liste de près de nonante produits et, selon certaines conditions, ce qu’ils souhaitent offrir à leur clientèle. Septante autres produits du terroir sont actuellement en cours de certification et viendront bientôt compléter la liste.

Crédit: Lucas Vuitel 

Les établissements partenaires reçoivent en échange une plaque certifiant leur participation et sont recensés sur le site de l’organe de promotion. A ce jour, NVT dénombre une quinzaine de partenaires. «Le but est de l’élargir», note Yann Künzi, directeur de l’institution. Si pour l’instant, la plupart des signataires étaient déjà distributeurs de certains produits du terroir, elle leur en a fait découvrir d’autres. «Certains ont acheté des produits supplémentaires, auxquels ils n’avaient pas pensé», explique-t-il.

Un aspect de la démarche que Laurence Veya, de l’hôtel-restaurant Le Chalet, à Cortaillod, confirme: «Nous avons intensifié notre recherche de produits locaux et pris plus de contacts avec des producteurs.»

Pour les partenaires, rejoindre le réseau n’engendre aucun frais. Les établissements signent la charte et la renvoient avec leur carte de menus. NVT vérifie que ce qu’ils proposent correspond bien aux critères à remplir et, si c’est le cas, leur fait parvenir la plaque de partenaire.

Sandra Hildebrandt

Les premiers à Cortaillod

Laurence Veya et son mari Stéphane, de l’hôtel-restaurant Le Chalet, à Cortaillod, cultivent depuis de nombreuses années la philosophie du travail avec des artisans locaux. «Quand nous avons découvert la charte, nous avons trouvé cela génial. Nous n’avons pas réfléchi avant d’y adhérer», se souvient-elle. Ils ont ainsi été les premiers partenaires du réseau mis en place par Neuchâtel Vins et Terroir.

Ils n’ont pas vraiment eu à modifier leur carte pour répondre aux critères requis. Ils ont même intensifié la démarche en ajoutant des produits du terroir dans les petits-déjeuners. Laurence Veya affirme que cela a  changé leur manière de travailler: «Nous sortons beaucoup plus. Nous allons à la rencontre des producteurs.» Elle observe que ces derniers sont aussi plus ouverts à venir les voir ou viennent proposer leurs produits. «C’est 100% positif!»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CadeauxOffrez du terroir neuchâtelois!Offrez du terroir neuchâtelois!

manifestationEt si le grand marché du Terroir restait à Cernier?Et si le grand marché du Terroir restait à Cernier?

Top