Terroir et restaurants
 07.03.2019, 11:30

On croque avec… Patrice Neuenschwander, délégué culturel de la Ville de Neuchâtel

Premium
chargement
Le plat principal: joue de boeuf confite au vin rouge en parmentier de patate douce.

Restaurant Patrice Neuenschwander, délégué culturel de la Ville de Neuchâtel, a choisi L’Interlope, le restaurant de la Case à chocs. «C’est ma deuxième famille.»

L’Interlope. Drôle de nom pour un restaurant. Il le doit à un conseiller général radical des années 1990, qui avait déclaré: «La Case à chocs accueille une faune interlope». Autrement dit louche, suspecte.

Une vingtaine d’années plus tard, cela n’a pas empêché Patrice Neuenschwander de choisir cet établissement pour notre chronique «On croque avec». Surtout pas: «Non...

À lire aussi...

TerroirPinot noir: les vins de garde neuchâtelois parmi les meilleursPinot noir: les vins de garde neuchâtelois parmi les meilleurs

Un «tour suisse» pour développer l’œnotourismeUn «tour suisse» pour développer l’œnotourisme

Chasselas 2019, Domaine Divernois, CornauxChasselas 2019, Domaine Divernois, Cornaux

TerroirLes vignes, elles, se portent bienLes vignes, elles, se portent bien

Chasselas «Amphore» 2018, Le Baumli, TüscherzChasselas «Amphore» 2018, Le Baumli, Tüscherz

Top