Terroir et restaurants
 30.01.2020, 11:30
Lecture: 5min

On croque avec… le graffeur Kesh

Premium
chargement
Kesh présente son plat principal devant une fresque de l’artiste Carolus (alias Carol Gertsch). «J’aime beaucoup cette œuvre.»

Chronique Le graffeur Kesh, qui aime beaucoup la cuisine indienne, a choisi le restaurant Paprika, à Neuchâtel. Il a opté pour un menu végétarien, et pour cause…

Ses fresques sont connues par tous les habitués du centre-ville de Neuchâtel. On pense par exemple à l’œuvre qui montre le Seyon à l’époque où la rivière coulait au cœur de la cité.

Nous parlons de Kesh qui, à peine arrivé au restaurant Paprika, nous parle d’une autre peinture: «J’adore la fresque de Carolus (réd: alias Carol Gertsch), dans le hall d’entrée.» L’œuvre montre Ganesh, le dieu à tête d’éléphant. L’artiste a choisi le restaurant indien...

À lire aussi...

CultureLa fresque du pont celtique veille désormais sur CornauxLa fresque du pont celtique veille désormais sur Cornaux

NEUCHÂTELUne rue se transforme en légendeUne rue se transforme en légende

PolémiqueLe graffeur neuchâtelois Kesh s'estime victime de censureLe graffeur neuchâtelois Kesh s'estime victime de censure


ChroniqueOn croque avec… Philippe Martin, président du Pays de l’absintheOn croque avec… Philippe Martin, président du Pays de l’absinthe

Top