Terroir et restaurants
 31.10.2019, 11:00

La grande fête du terroir neuchâtelois

chargement
Une vue de la dernière édition.

Cernier Le grand marché annuel organisé par Neuchâtel Vins et terroir emmènera les visiteurs au cœur d’une aventure gustative le temps d’un week-end, les 9 et 10 novembre, à nouveau au Mycorama.

Miels, fromages, glaces, pains, œufs et charcuterie, vins et autres produits du terroir seront à l’honneur au Marché des produits du terroir, de 10h30 à 18h les samedi 9 et dimanche 10 novembre.

L’année passée, le marché s’est tenu pour la première fois au Mycorama, à Cernier. «Un succès», selon Yann Künzi, directeur de l’organisme Neuchâtel Vins et terroir (NVT). «C’était toutefois une première, nous ne savions pas exactement où nous allions. Nous pouvons désormais corriger ce qui s’est moins bien passé.»

Si la situation géographique du lieu est optimale, entre le haut et le bas du canton, le site est davantage prévu pour des expositions que pour des manifestations. Ainsi, l’occupation des lieux a été repensée pour mieux accueillir le public et offrir l’espace nécessaire aux interactions entre producteurs et visiteurs.

Photo: Lucas Vuitel

«L’an dernier, avec la foule présente, c’était assez serré», note Yann Künzi. «Si cela donnait une atmosphère de manifestation réussie, ce n’était pas toujours très confortable pour les visiteurs, ni pour les producteurs. Nous investirons donc le troisième étage également pour aérer le tout.»

Le restaurant sera tenu par Cinq Sens et proposera des plats de saison, avec un accent sur les produits présentés sur le marché. Quant aux vins servis, il s’agira uniquement des bouteilles produites par la dizaine de vignerons-encaveurs présents sur le marché. Des animations – en intérieur – pour enfants et adultes compléteront le programme du week-end.

Photo: Lucas Vuitel

La majorité des producteurs du marché est certifiée par la marque NVT. Six producteurs supplémentaires seront présents cette année, pour un total de 24. Le cercle s’est désormais élargi. «Il y a des gens qui en ont entendu parler et ont voulu se joindre à l’événement. Nous travaillons pour la notoriété des produits neuchâtelois mais, à plus large échelle, nous sommes dans l’Arc jurassien et nous acceptons aussi des producteurs qui viennent de la région au sens large», explique Yann Künzi.

Ainsi, les produits du Parc Chasseral auront également leur place. «Nous sommes satisfaits, ce sont de beaux exemples de collaboration.»

Sandra Hildebrandt

Photo: Lucas Vuitel

Favoriser les échanges

«L’objectif est d’avoir la visite de gens du Haut, du Bas, du Val-de-Ruz… de partout dans le canton en fait», explique Yann Künzi, directeur de Neuchâtel Vins et Terroir.

«C’est vraiment une plateforme de rencontre, où les visiteurs peuvent approcher différents producteurs du canton au même endroit. Il y aura un joli panel de vignerons également, pour une belle représentativité du vignoble neuchâtelois.»

L’an dernier, 2000 personnes avaient répondu présentes. Mais comme toujours, la météo aura aussi son influence sur la fréquentation.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Le terroir neuchâtelois s’exporte à BulleLe terroir neuchâtelois s’exporte à Bulle

NeuchâtelLa Fête des vendanges, ce sont aussi les produits du terroir neuchâteloisLa Fête des vendanges, ce sont aussi les produits du terroir neuchâtelois

SolutionsEt si on créait une Maison du terroir neuchâtelois?Et si on créait une Maison du terroir neuchâtelois?

GastronomieCes restaurants sont labellisés «terroir neuchâtelois»Ces restaurants sont labellisés «terroir neuchâtelois»

ConsommationPlus de 100 produits certifiés du terroir neuchâteloisPlus de 100 produits certifiés du terroir neuchâtelois

Top