Terroir et restaurants
 14.06.2019, 11:30

Ils ont goûté la cuvée 2018 de l’œil-de-perdrix

Premium
chargement
De gauche à droite: Chloé Paccot, Yves Beck et Caroline Juillerat.

Vin Trois experts jugent l’oeil-de-perdrix 2018 de six encaveurs neuchâtelois. «Ils ont fait du bon travail, ce qui n’allait pas de soi au vu du soleil et de la chaleur l’année dernière.»

Nos experts sont unanimes: les six vignerons dont ils ont goûté l’œil-de-perdrix 2018 ont fait un excellent travail. Ces experts ont pour noms Chloé Paccot, de L’Instant vin (un bar à vin mobile), à Romanel, Yves Beck, critique de vins (y compris pour ArcInfo), à Douanne, et Caroline Juillerat, coprésidente de l’association cantonale GastroNeuchâtel et restauratrice (La Désobéissance...

À lire aussi...

VinCet œil-de-perdrix neuchâtelois s’appelle «Bordu»Cet œil-de-perdrix neuchâtelois s’appelle «Bordu»

ChroniqueOeil-de-perdrix 2018, Domaine de Chauvigny, BevaixOeil-de-perdrix 2018, Domaine de Chauvigny, Bevaix

VinIls ont goûté l'oeil-de-perdrix 2017Ils ont goûté l'oeil-de-perdrix 2017

Œil-de-perdrix, AOC Neuchâtel, Claude Auberson, La NeuvevilleŒil-de-perdrix, AOC Neuchâtel, Claude Auberson, La Neuveville

GRAND PRIX DU VIN SUISSEL'oeil-de-perdrix neuchâtelois squatte le podiumL'oeil-de-perdrix neuchâtelois squatte le podium

Top