Terroir et restaurants
 10.06.2020, 12:21

«Esti’vins»: un carton panaché de vins neuchâtelois

chargement
Des bouteilles (ici de Cortaillod), des cartons, et hop!, une livraison pour un client.

Chronique Neuchâtel Vins et Terroir lance l’action «Esti’vins»: un carton que chaque producteur remplit à sa guise. L’objectif est d’impliquer tous les vignerons, tout en les laissant mettre leur touche personnelle et faire découvrir les vins de la région.

Chaque vigneron propose un carton de vins panaché, de sa propre sélection. Les personnes intéressées peuvent consulter le contenu de ces cartons sur le site internet de Neuchâtel Vins et Terroir (NVT) et passer commande. Elles sont transmises aux vignerons concernés, qui gèrent l’emballage et la livraison. Ainsi se présente l’action «Esti’vins». Coût du carton: 120 francs. 

«L’idée était de faire une action qui puisse englober tous les vignerons et que chacun puisse y mettre sa touche personnelle», explique Sophie Rohrer, assistante de direction chez NVT. Il s’agit surtout d’apporter un peu d’aide aux vignerons, alors que de nombreuses manifestations sont tombées à l’eau à cause de la crise liée au coronavirus. «Avec toutes les annulations, il fallait faire quelque chose durant l’été qui puisse les mettre en avant.»

Echo favorable

Les vignerons s’en réjouissent. «Pour ce qui est du marché du vin, cela a été compliqué ces derniers temps», atteste Alain Gerber, à Hauterive. «C’est un bon moyen de permettre aux gens de déguster des vins et, ainsi, d’essayer de relancer la machine.» Il espère également atteindre un public qu’il ne toucherait pas par ses propres moyens, peut-être même en dehors des frontières cantonales.

«Nous nous réjouissons de pouvoir faire connaître les vins neuchâtelois et que les gens boivent du vin suisse plutôt qu’étranger», ajoute-t-il. «C’est une bonne occasion de le faire. Nous avons eu de beaux jours et les gens ont désormais envie de ressortir.» Il se prend à imaginer des invitations entre amis pour des soirées de dégustations.

Un petit effort, mais...

«J’ai choisi des vins que je voulais faire découvrir à mes clients. Quelque chose qui fasse envie et qui soit alléchant.» S’il avait déjà fait un carton de sélection pour sa clientèle, à un prix un peu moindre, Alain Gerber l’a pris comme base et l’a réadapté en remplaçant un chasselas par un vin liquoreux.

Alexandre Colomb, du Domaine Bouvet-Jabloir, à Auvernier, apprécie également la démarche: «Nous profitons de l’appui de NVT pour toucher d’autres clients et faire découvrir nos vins d’une manière simple.» Bien sûr, il y a un petit effort à faire de la part du vigneron, mais c’est aussi le cas lors d’une dégustation au domaine, rappelle-t-il Quant aux explications qui pourraient manquer, il a décidé de les faire figurer sur son site internet, agrémenté de vidéos montrant aux clients comment les vins sont élevés et avec quelle passion. 

Sandra Hildebrandt

En savoir plus: le site de l'opération "Esti'vins"

 

Jusqu’à fin août
Au total, 32 caves participent à l’opération, soit la majorité de celles du canton, ce qui réjouit grandement l’organe de promotion Neuchâtel Vins et Terroir. «Nous avons eu beaucoup de retours positifs», note Sophie Rohrer. L’action durera jusqu’à fin août, pour combler le vide jusqu’aux «Caves ouvertes».

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Un «tour suisse» pour développer l’œnotourismeUn «tour suisse» pour développer l’œnotourisme

TerroirPinot noir: les vins de garde neuchâtelois parmi les meilleursPinot noir: les vins de garde neuchâtelois parmi les meilleurs

Confiné dans un château en France, le chroniqueur d’«ArcInfo» déguste des vinsConfiné dans un château en France, le chroniqueur d’«ArcInfo» déguste des vins

Viticulture100 000 francs de pub pour relancer la vente des vins neuchâtelois100 000 francs de pub pour relancer la vente des vins neuchâtelois

CoronavirusComment acheter des vins et des produits du terroir neuchâtelois?Comment acheter des vins et des produits du terroir neuchâtelois?

Top