Terroir et restaurants
 16.05.2019, 11:06

De l’hydromel produit avec des abeilles neuchâteloises, à Cressier

Premium
chargement
Audric de Campeau, en compagnie de son chien "Filou", s’occupe de ruches en divers endroits. Il en a 300 en ville de Paris.

Terroir On peut à nouveau boire de l’hydromel neuchâtelois. Le Domaine Hôpital Pourtalès, à Cressier, a décidé d’utiliser ses ruches pour élargir sa gamme avec une boisson liquoreuse.

Muni d’un chapeau et d’un filet de protection, «Filou» a jeté un œil distrait sur le cadre couvert d’abeilles, avant de tourner la tête dans une autre direction. «Filou», c’est le chien de l’apiculteur Audric de Campeau qui, après avoir sorti le cadre d’une ruche, s’est mis à découper des rayons de miel. «Je suis toujours autant fasciné par...

À lire aussi...

EnvironnementLes miels neuchâtelois contaminés aux pesticidesLes miels neuchâtelois contaminés aux pesticides

Top