Terroir et restaurants
 28.08.2018, 00:01

Au Noirmont, Georges Wenger, l'amoureux du terroir, se retire

Premium
chargement
Georges Wenger lors de l’une de ses nombreuses activités: les cours de cuisine.

Cuisine A la tête de l’une des meilleures tables de Suisse, Georges Wenger remettra son hôtel-restaurant à la fin de cette année. La solution trouvée le satisfait.

Tortellini de courge butternut à l’olive noire, fenouil et bouillon lacté aux herbes.

Ainsi se présente l’un des amuse-bouches qui seront proposés dimanche prochain par le restaurant de Georges Wenger, au Noirmont. Il y en aura encore d’autres, de ces amuse-bouches, mais le célèbre cuisinier jurassien s’apprête à passer la main. Il a fait savoir, hier, que sa femme et lui remettront leur hôtel et restaurant à la fin de l’année. Son...

À lire aussi...

TerroirNeuchâtel Vins et Terroir prend pied dans les MontagnesNeuchâtel Vins et Terroir prend pied dans les Montagnes

ChroniqueOn croque avec… Philippe Martin, président du Pays de l’absintheOn croque avec… Philippe Martin, président du Pays de l’absinthe

VinIls ont dégusté la cuvée 2019 du non-filtré neuchâteloisIls ont dégusté la cuvée 2019 du non-filtré neuchâtelois

«Saphir» 2018, pinot noir, Maison Muster, Le Landeron«Saphir» 2018, pinot noir, Maison Muster, Le Landeron

TerroirLait: de moins en moins de producteurs neuchâteloisLait: de moins en moins de producteurs neuchâtelois

Top