Santé
 13.05.2020, 18:38

Santé: un enfant sur six est en surpoids

chargement
L’origine sociale, la nationalité et le lieu de scolarisation jouent un rôle.

ANALYSE Promotion Santé Suisse a indiqué mercredi qu'un enfant sur six (17,6%) est en surpoids et 4,3% obèse. L’origine sociale, la nationalité et le lieu de scolarisation jouent toujours un rôle. Des projets s’adressent spécifiquement aux élèves du niveau secondaire.

Un enfant sur six (17,6%) est en surpoids et 4,3% obèse, selon Promotion Santé Suisse. Ce résultat, en légère augmentation sur un an (17,3%), s’explique par une part plus élevée de jeunes de 14 à 16 ans en surpoids.

La répartition du poids chez les enfants jusqu’au niveau primaire reste stable. Par contre, le nombre d’élèves de niveau secondaire entre 14 et 16 ans en surpoids est remonté légèrement.

A lire aussi : Santé: le coronavirus propulse le secteur de la télémédecine

Il faudra observer avec attention s’il s’agit d’une nouvelle évolution, explique mercredi Promotion Santé Suisse. Cette organisation a analysé les données des services médicaux scolaires de 14’531 enfants et adolescents dans les villes de Bâle, Berne et Zurich pour l’année scolaire 2018-2019.

Evolution prometteuse

Le 14ème monitoring de l’indice de masse corporelle (IMC) indique qu’au 1er cycle, un enfant sur huit (12,3%) est en surpoids ou obèse. Cette proportion passe à plus d’un jeune sur quatre (26,2%) au niveau secondaire, avec 7,3% d’adolescents obèses.

L’origine sociale, la nationalité et le lieu de scolarisation jouent toujours un rôle dans la prévalence du surpoids et de l’obésité. Mais la nationalité a moins d’influence sur cette évolution que l’origine sociale.

Reste que sur le long terme, le monitoring de l’indice de masse corporelle IMC affiche une évolution prometteuse depuis le début des mesures, en 2005. Au niveau du premier cycle, la part d’enfants en surpoids et obèses a nettement reculé, et au niveau du deuxième cycle, une tendance positive se dessine également depuis quelques années. Par contre, le nombre d’adolescents de 14 à 16 ans en surpoids n’a pas diminué ces dernières années.

Promotion Santé Suisse et les cantons encouragent l’activité physique des enfants et des adolescents grâce aux programmes d’action cantonaux. Des projets tels que Gorilla, Défi Vélo ou MidnightSports s’adressent spécifiquement aux élèves du niveau secondaire.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FactureSanté: plus de 81 milliards dépensés en 2018Santé: plus de 81 milliards dépensés en 2018

rumeursPéninsule coréenne: Kim Jong-un est «vivant et en bonne santé», affirme SéoulPéninsule coréenne: Kim Jong-un est «vivant et en bonne santé», affirme Séoul

EtudeSanté: du sport pour entretenir son cerveau, mais pas n’importe lequelSanté: du sport pour entretenir son cerveau, mais pas n’importe lequel

PiqûresSanté: les tiques sont de retour en Suisse, voici quelques règles pour les éviterSanté: les tiques sont de retour en Suisse, voici quelques règles pour les éviter

Les tiques sont de retour en Suisse

Les tiques sont sorties de leur torpeur hivernale. Bien qu’il n’existe pas de protection absolue contre les maladies...

  16.04.2020 10:26

SondageSanté: la moitié des suisses souffre de maux de dos plusieurs fois par semaine ou par moisSanté: la moitié des suisses souffre de maux de dos plusieurs fois par semaine ou par mois

Top