S'évader en Suisse
 13.08.2020, 20:00
Lecture: 8min

Neuchâtel: trois essais pour un crime presque parfait

Premium
chargement
Le fort désaffecté de Catinat, sur les hauts de Pontarlier: le lieu d’un crime particulièrement sordide.

L'heure du crime [5/5] En septembre 1991, un entrepreneur du Littoral neuchâtelois a éliminé son associé d’une façon particulièrement cruelle. Le forfait aurait pu rester impuni. Mais un billet a trahi l’assassin…

Marc* a 50 ans. Entrepreneur sur le Littoral neuchâtelois, il place son argent dans l’immobilier et roule en voiture de luxe. Sa présumée grandeur d’âme l’a poussé à prendre sous son aile, dès son adolescence, André*, la trentaine.

Aujourd’hui, les deux hommes sont associés. André boit beaucoup. C’est un voyou, les poches souvent vides. Et Marc va jusqu’à régler à sa place ses pensions alimentaires. Mais André est un contremaître efficace et s’il meurt, il faudra...

À lire aussi...

L'heure du crime [1/5]Mauvaise rencontre ou raté du Groupe Bélier à la caserne de Bure ?Mauvaise rencontre ou raté du Groupe Bélier à la caserne de Bure ?

L'heure du crime [2/5]Des anarchistes devenus braqueurs dans les cantons de Fribourg et NeuchâtelDes anarchistes devenus braqueurs dans les cantons de Fribourg et Neuchâtel

L'heure du crime [4/5]Péry: finalement, le plan était tout sauf parfaitPéry: finalement, le plan était tout sauf parfait

L’heure du crime [3/5]«Morte» deux fois en Valais«Morte» deux fois en Valais

Top