S'évader en Suisse
 07.08.2020, 05:30
Lecture: 6min

Neuchâtel: au Beau-Rivage, on prend la température des employés devant les touristes

Premium
chargement
Avant de prendre son service, chaque employé de l'hôtel Beau-Rivage doit passer par la réception et se faire prendre la température.

Un été très spécial [1/3] Au Beau-Rivage, à Neuchâtel, il a fallu transformer une salle de séminaire en hangar à vélo pour les nombreux touristes suisses-alémaniques. Sur fond de Covid, cet été 2020 ne ressemble à aucun autre. Comment l’hôtel de luxe résiste-t-il à la crise?

Dans le hall d’entrée de l’hôtel Beau-Rivage, à Neuchâtel, un employé se plie au nouveau rituel: avant de prendre son service, il se fait mesurer la température au moyen d’un thermomètre frontal. Des touristes observent la scène, intrigués. L’appareil affiche une lumière verte: le collaborateur n’a pas de fièvre, il peut se rendre à son poste de travail.  

«Rien à cacher»

«J’ai voulu que la prise de température des employés se fasse dans le hall de réception, à la vue des clients. Nous n’avons rien à cacher. Si un...

À lire aussi...

Un été très spécial [3/3]La Neuveville: les touristes alémaniques affluent au RousseauLa Neuveville: les touristes alémaniques affluent au Rousseau

L'heure du crime [5/5]Neuchâtel: trois essais pour un crime presque parfaitNeuchâtel: trois essais pour un crime presque parfait

En cabane [7/7]La photogénique cabane de SaleinazLa photogénique cabane de Saleinaz

L'heure du crime [4/5]Péry: finalement, le plan était tout sauf parfaitPéry: finalement, le plan était tout sauf parfait

Un été très spécial [2/3]La Chaux-de-Fonds: les chambres avec spa et vue sur les pâturages ont la coteLa Chaux-de-Fonds: les chambres avec spa et vue sur les pâturages ont la cote

Top