S'évader en Suisse
 13.07.2020, 10:00

Longo Maï, communauté rurale sans chef ni salaire

Premium
chargement
Camillo et Claude, deux membres de la communauté Longo Maï, à Undervelier, dans le Jura.

Vivre autrement [1/5] La crise du Covid-19 et l’urgence climatique font apparaître des aspirations nouvelles. Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui vivent déjà «autrement» dans la région. Première étape à Undervelier (JU), dans la coopérative rurale autogérée Longo Maï.

On rejoint Longo Maï à Undervelier (JU), niché dans une verdoyante vallée, bucolique à souhait. La route est belle, à l’image du cheminement de pensées suivi par les utopistes qui ont posé les jalons de ce mouvement autogéré il y a bientôt un demi-siècle.

«La coopérative Longo Maï, qui signifie ‘longtemps encore’ en occitan, est née des contestations sociales et politiques de mai 1968. L’aspect rural est venu ensuite. Le but n’était pas seulement de contester mais de vivre...

À lire aussi...

Vivre autrement [2/5]Le Pantographe: pirates et libre-échange démonétarisé à Sainte-CroixLe Pantographe: pirates et libre-échange démonétarisé à Sainte-Croix

Vivre autrement (3/5)Le collectif de Crémines, aussi libre et expérimental que le free jazzLe collectif de Crémines, aussi libre et expérimental que le free jazz

Vivre autrement (4/5)Le Lac, reflet de la culture alternative chaux-de-fonnièreLe Lac, reflet de la culture alternative chaux-de-fonnière

Vivre autrement [5/5]La Tène: les membres de Don Camillo partagent revenus, foi et envie d’aiderLa Tène: les membres de Don Camillo partagent revenus, foi et envie d’aider

Top