25.06.2019, 18:43

Intempéries au Val-de-Ruz: «Il faut rendre de la place au cours d’eau»

Premium
chargement
En 20 ans, la gestion des cours d’eau a évolué, mais peut-être insuffisamment. Ici, le Seyon entre la Borcarderie et le Moulin de Bayerel.

climat Divers travaux de canalisation du Seyon, qui traversait Dombresson à l’air libre il y a moins d’un siècle, semblent avoir aggravé les effets de la crue. Alors que la gestion des eaux a beaucoup évolué, un expert émet des pistes d’amélioration.

«Les crues du Ruz Chasseran ne visiteront plus jamais les caves». Ainsi titré, «L’Express» du 21 octobre 1997 saluait la pose d’une canalisation destinée à l’affluent du Seyon. Il débordait alors régulièrement à Villiers. Des travaux avaient donc été menés, au sud de Villiers et Dombresson. L’article de l’ancêtre d’«ArcInfo» était optimiste. Pourtant, la conduite n’a été d’aucun secours lors de l’orage...

À lire aussi...

MétéoIntempéries au Val-de-Ruz: l’ampleur des dégâts se chiffre en dizaine de millionsIntempéries au Val-de-Ruz: l’ampleur des dégâts se chiffre en dizaine de millions

élanIntempéries à Val-de-Ruz: la solidarité s’organiseIntempéries à Val-de-Ruz: la solidarité s’organise

MétéoIntempéries au Val-de-Ruz: la personne grièvement blessée est décédéeIntempéries au Val-de-Ruz: la personne grièvement blessée est décédée

IntempériesNeuchâtel: quatre blessés dont un grave dans les violents orages qui ont touché le Val-de-RuzNeuchâtel: quatre blessés dont un grave dans les violents orages qui ont touché le Val-de-Ruz

IntempériesVal-de-Ruz: les habitants constatent l’ampleur du désastreVal-de-Ruz: les habitants constatent l’ampleur du désastre

Top