12.07.2019, 17:28

Un week-end sans voiture (1/6): voyage en Appenzell, le pays du bleu et du vert

Premium
chargement
Du haut de l’Ebenalp, ce panorama restera, pour notre famille, l’un des plus beaux horizons jamais vus.

Série d’été Durant l’été, «ArcInfo» vous propose des évasions sans voiture. Est-ce vraiment plus cher? Aujourd’hui, cap sur un poumon vert nommé Appenzell.

Appenzell Rhodes-Intérieures et ses paysages, ça se mérite. Nos trois enfants l’ont bien compris. Après les 4 heures de train nécessaires pour traverser la Suisse, le corps s’acclimatant tantôt à la canicule sur les quais de gare, tantôt à l’air surclimatisé des wagons, il ne fallait pas leur en conter. La promesse? Une expérience inoubliable et des paysages à couper le souffle.

Destination retenue pour ce week-end sans voiture, Wasserauen (AI), terminus de...

À lire aussi...

Succès éprouvantTrop de touristes: les gérants de la mondialement célèbre auberge Aescher jettent l'épongeTrop de touristes: les gérants de la mondialement célèbre auberge Aescher jettent l'éponge

tourismeAppenzell Rhodes-Intérieures: l’Aescher, le célèbre restaurant d’altitude, est ouvertAppenzell Rhodes-Intérieures: l’Aescher, le célèbre restaurant d’altitude, est ouvert

ClimatPour les vacances, on oublie tout, même le climatPour les vacances, on oublie tout, même le climat

Top