Un week-end sans voiture (1/6): voyage en Appenzell, le pays du bleu et du vert

chargement

Série d’été Durant l’été, «ArcInfo» vous propose des évasions sans voiture. Est-ce vraiment plus cher? Aujourd’hui, cap sur un poumon vert nommé Appenzell.

 12.07.2019, 17:28
Lecture: 7min
Premium
Du haut de l’Ebenalp, ce panorama restera, pour notre famille, l’un des plus beaux horizons jamais vus.

Appenzell Rhodes-Intérieures et ses paysages, ça se mérite. Nos trois enfants l’ont bien compris. Après les 4 heures de train nécessaires pour traverser la Suisse, le corps s’acclimatant tantôt à la canicule sur les quais de gare, tantôt à l’air surclimatisé des wagons, il ne fallait pas leur en conter. La promesse? Une expérience inoubliable et des paysages à couper le souffle.

Destination retenue pour ce week-end sans voiture, Wasserauen (AI), terminus de...

À lire aussi...

Succès éprouvantTrop de touristes: les gérants de la mondialement célèbre auberge Aescher jettent l'épongeTrop de touristes: les gérants de la mondialement célèbre auberge Aescher jettent l'éponge

tourismeAppenzell Rhodes-Intérieures: l’Aescher, le célèbre restaurant d’altitude, est ouvertAppenzell Rhodes-Intérieures: l’Aescher, le célèbre restaurant d’altitude, est ouvert

Top