15.03.2019, 19:51

Pour la climatologue Martine Rebetez, La Chaux-de-Fonds connaîtra bientôt les températures de Neuchâtel

Premium
chargement
Cours public de la professeure Martine Rebetez à l'Université de Neuchâtel, organisé par les étudiants à l'occasion de la marche pour le climat le 15 mars.

Environnement «Grâce aux jeunes, nous ne prêchons plus dans le désert.» Avant que les étudiants descendent dans la rue ce vendredi, la climatologue Martine Rebetez a donné un cours public sur le réchauffement climatique. Un engagement scientifique que les étudiants ont apprécié.

«Les jeunes ne sont plus en accord avec les valeurs de la génération précédente et c’est une bonne nouvelle». La professeure Martine Rebetez, climatologue, était visiblement ravie d’avoir été convoquée par les étudiants «grévistes» pour le climat.

L’auteure de «La Suisse se réchauffe» milite de longue date pour une meilleure prise en compte des changements environnementaux. Elle s’est livrée vendredi, devant une salle comble, à une synthèse des dernières recherches disponibles.

Dans les grandes lignes, le tableau est connu: la surface de...

À lire aussi...

EnvironnementGrève du climat: comment aller au-delà des manifestations?Grève du climat: comment aller au-delà des manifestations?

ManifestationPrès de 2000 Neuchâtelois «plus chauds que le climat» se sont mobilisésPrès de 2000 Neuchâtelois «plus chauds que le climat» se sont mobilisés

Top