27.11.2019, 17:08

Neuchâtel: le smartphone est l’ennemi méconnu du climat

Premium
chargement
Célia Sapart lors de son exposé au CPLN.

Environnement La planète est au pied du mur, mais il n’est pas trop tard pour limiter la casse. La glaciologue Célia Sapart est venue parler de réchauffement climatique mardi à Neuchâtel. La Vallonnière est la marraine de la cinquième édition de la Semaine du développement durable organisée au CPLN.

Selon vous, qu’est-ce qui émet le plus de gaz à effet de serre en une année: un aller-retour Paris-New York en avion? Un aller-retour quotidien en voiture entre Neuchâtel et Le Locle? Manger tous les jours au fast-food? Passer deux heures par jour sur son smartphone connecté à internet?

La réponse peut surprendre, mais c’est bien l’utilisation du smartphone...

À lire aussi...

ClimatPour les vacances, on oublie tout, même le climatPour les vacances, on oublie tout, même le climat

ClimatJacques Dubochet à Neuchâtel: «Les personnes âgées ont beaucoup à apprendre des jeunes»Jacques Dubochet à Neuchâtel: «Les personnes âgées ont beaucoup à apprendre des jeunes»

QuizDix questions sur le climat à Neuchâtel et au-delàDix questions sur le climat à Neuchâtel et au-delà

InterviewLes «petits gestes» pour le climat: nécessaires mais pas suffisantsLes «petits gestes» pour le climat: nécessaires mais pas suffisants

CLIMATNeuf points pour mieux comprendre les changements climatiques qui touchent le canton de NeuchâtelNeuf points pour mieux comprendre les changements climatiques qui touchent le canton de Neuchâtel

Top