11.01.2020, 05:30
Lecture: 7min

Malgré le réchauffement climatique, le pinot noir reste un cépage sûr dans le vignoble neuchâtelois

Premium
chargement
Sophie Porret et son frère Martin ont décidé de replanter du pinot noir sur le bas de la parcelle des Peleuses, qui a été arrachée à Boudry.

Climat Le réchauffement climatique ne bouleverse pas (encore) le vignoble neuchâtelois. Au domaine Les Vins Porret, à Cortaillod, on ne cède pas aux sirènes des cépages méridionaux. Une ancienne vigne de pinot noir sera ainsi replantée en pinot noir.

«Dans les pays du sud de l’Europe, il y a certainement des vignerons qui dorment moins bien que nous…»

Avec son frère Martin, Sophie Porret dirige depuis trois ans le domaine familial Les vins Porret, à Cortaillod. Sur une surface d’environ sept hectares, ils cultivent essentiellement du pinot noir (60%) et du chasselas (25%), mais également du pinot gris (7%), du chardonnay (5%) et du gamaret...

À lire aussi...

PolitiqueLe très attendu plan neuchâtelois pour le climat sera livré au printempsLe très attendu plan neuchâtelois pour le climat sera livré au printemps

CLIMATNeuf points pour mieux comprendre les changements climatiques qui touchent le canton de NeuchâtelNeuf points pour mieux comprendre les changements climatiques qui touchent le canton de Neuchâtel

InterviewLes «petits gestes» pour le climat: nécessaires mais pas suffisantsLes «petits gestes» pour le climat: nécessaires mais pas suffisants

QuizDix questions sur le climat à Neuchâtel et au-delàDix questions sur le climat à Neuchâtel et au-delà

ClimatNeuchâtel: mieux rénover sa maison avec l'aide de l'EtatNeuchâtel: mieux rénover sa maison avec l'aide de l'Etat

Top