26.10.2018, 19:42

Le Doubs à sec nous montre ses ruines

Premium
chargement
Le site de l'ancien laminoir, à la Roche, en aval du Saut du Doubs.

Insolite Juste en aval du Saut-du-Doubs à sec, on découvre les ruines d’anciens laminoirs, coulés par la construction du barrage du Châtelot. L’occasion de revenir sur l’histoire de la rivière, qui a connu une intense activité industrielle.

Quand avez-vous vu le Doubs pour la dernière fois? C’est la question qu’on a envie de poser au lecteur devant la beauté insolite qu’offrent aujourd’hui certains endroits de la rivière. On est à la Roche, à 200 mètres en aval du Saut-du-Doubs, au sommet d’une falaise que la sécheresse a creusée dans le lit du cours d’eau. Et tout en bas, le miroir scintillant...

À lire aussi...

EnvironnementA sec, le Doubs prend des allures de pâturagesA sec, le Doubs prend des allures de pâturages

Manque d’eauSécheresse: la France voisine tire la langue, le canton de Neuchâtel épargnéSécheresse: la France voisine tire la langue, le canton de Neuchâtel épargné

LES BRENETSLe Doubs purgé de ses déchets? Impossible...Le Doubs purgé de ses déchets? Impossible...

Top