17.12.2019, 19:00

Des chercheurs neuchâtelois mettent en cause le «mythe» des migrations climatiques

Premium
chargement
Suzy Blondin et Etienne Piguet sont tous deux chercheurs à l'Université de Neuchâtel.

Climat Chercheurs à l’Université de Neuchâtel, Etienne Piguet et Suzy Blondin ont participé à un article sur les mobilités liées aux dégradations environnementales, publié dans la prestigieuse revue «Nature».

Des hordes de migrants venus des pays du Sud déferlant sur l’Europe en raison du réchauffement climatique. «Cette peur est bien présente, tant dans les discussions ministérielles que dans les conférences de l’Université du 3e âge», constate Etienne Piguet. Pourtant, selon ce professeur de géographie à l’Université de Neuchâtel, il s’agit d’un mythe infondé. Avec Suzy Blondin, assistante doctorante, le Neuchâtelois a participé à l’écriture d’un article sur cette épineuse question, qui vient d’être publié dans la...

À lire aussi...

DiplomatieQu’est-ce que le Pacte des migrations de l’ONU?Qu’est-ce que le Pacte des migrations de l’ONU?

ANNIVERSAIREQuand la géographie se voulait "pensée du monde"Quand la géographie se voulait "pensée du monde"

Top