Question jurassienne
  08.09.2015, 17:02

Question jurassienne: une "nouvelle dynamique" dans le processus communaliste

chargement
Maxime Zuber, le Maire de Moutier, avait été réélu tacitement au dépôt des listes.

Jura/Jura bernois Le Conseil fédéral estime qu'un scrutin unique des communes concernées par la Question jurassienne ne serait pas contraire à la Déclaration d'intention de 20 février 2012. Cette prise de position qui insuffle une "nouvelle dynamique" selon le maire de Moutier.

Pour le maire de Moutier (BE) Maxime Zuber, la prise de position du Conseil fédéral prônant un vote unique des communes potentiellement désireuses de se rattacher au Jura est un "désaveu" pour le Conseil-exécutif bernois. Elle a selon lui le mérite d'insuffler une nouvelle dynamique dans le processus communaliste.

Jeudi, en réponse à une interpellation du conseiller national Jean-Pierre Graber (UDC/BE), le Conseil fédéral a estimé qu'un scrutin unique des communes concernées ne serait pas contraire à la Déclaration d'intention signée le 20 février 2012 par les cantons de Berne et du Jura.

Le gouvernement suggère même une formulation pour les trois communes (Belprahon, Grandval et Crémines) n'ayant souhaité un vote que si Moutier disait oui au rattachement: "Si les citoyens de la commune de Moutier se prononcent en faveur du transfert de leur commune à la République et Canton du Jura, voulez-vous que votre commune rejoigne la République et Canton du Jura?"

Dans un communiqué diffusé vendredi, M. Zuber y voit "un désaveu autant pour le Conseil-exécutif du canton de Berne que pour tous ceux qui jugent parfaitement légitime la demande de votation en deux temps sous condition déposée par les communes voisines de Moutier", soit "presque tous les destinataires de la procédure de la consultation afférente au projet de loi cantonale".

Motion au Grand Conseil

Le gouvernement cantonal privilégie en effet une procédure en deux temps mais une motion adoptée par le Grand Conseil demande un vote unique avec question subsidiaire. Pour le maire de Moutier, il appartient désormais "au Conseil-exécutif de déterminer ce qui a le plus d’importance à ses yeux: une réponse du Conseil fédéral à une interpellation ou les prises de position presque unanimement favorables au projet de loi soumis à consultation".

La prise de position du Conseil fédéral "a peut-être le mérite de provoquer une nouvelle dynamique", conclut-il. Les autorités de Moutier se disent décidées à aller de l’avant en vue d’une "votation historique" dont la date est fixée au 18 juin 2017.

Belprahon, Grandval et Crémines ont souhaité se prononcer sur leur appartenance cantonale après Moutier, et seulement si la cité prévôtoise décide de rejoindre le Jura. Ces villages veulent éviter d'être isolés et de former une enclave.

Le délai fixé aux communes pour le dépôt d'une demande pour organiser un vote sur leur transfert échoit le 24 novembre 2015, deux ans après le scrutin qui a vu le Jura bernois refuser de lancer l'idée d'un nouveau canton avec le Jura.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueVote de Moutier: un scrutin potentiel en mai 2021Vote de Moutier: un scrutin potentiel en mai 2021

Question jurassienneBerne veut limiter les risques de tourisme électoralBerne veut limiter les risques de tourisme électoral

MOTIONBerne: pas de nouvelles conditions pour un second vote de MoutierBerne: pas de nouvelles conditions pour un second vote de Moutier

VotationVote de Moutier: les articles 138 et 139 de la Constitution jurassienne en questionVote de Moutier: les articles 138 et 139 de la Constitution jurassienne en question

VotationMoutier-Résiste pose ses conditions avant un nouveau voteMoutier-Résiste pose ses conditions avant un nouveau vote

Top