Que dit-on outre-Sarine?
 03.12.2019, 12:28

Radar, harcèlement, Conseil des Etats, ski, que dit-on outre-Sarine?

chargement
Le Biennois Hans Stöckli a été élu à la présidence du Conseil des Etats lundi.

Revue de presse Nous passons en revue la presse alémanique: quels sont les sujets qui font causer là-bas? Cette semaine, les radars sur l’A1, le harcèlement à Zurich, Hans Stöckli aux Etats et les skieurs dangereux font partie de notre sélection.

Dans la «Solothurner Zeitung»

Radars sur l’A1 bernoise: 2,4 millions pour Soleure

L’année dernière, pas moins de 26 575 véhicules ont été flashés pour excès de vitesse sur l’autoroute A1 entre Wangen an der Aare et Niederbipp par le radar de la police cantonale de Soleure. Le tronçon autoroutier bernois est ainsi l’un des plus rentables pour le canton de Soleure: un dixième des 22,4 millions de francs d’amendes qu’il perçoit provient de cet endroit. Berne et Soleure se sont entendus pour que celui-ci soit chargé de la gestion du tronçon. S’est-il assuré une bonne source de revenus? Pas vraiment. Le tout a un coût. Les accidents sont la principale cause de dépenses. Jusqu’à 150 accidents surviennent chaque année sur le tronçon. Leur traitement peut prendre jusqu’à sept heures de travail.

Dans la «Neue Zürcher Zeitung»

Harcèlement: seuls les Verts ne veulent pas durcir la loi

Combien de fois par jour la police cantonale zurichoise intervient-elle pour des violences domestiques? La réponse est à la fois surprenante et effrayante: 15. Une autre statistique est tout aussi choquante: 27 femmes ont été tuées dans le canton au cours des trois dernières années à cause de la violence domestique. Dans ce contexte, le gouvernement propose de durcir la loi pour permettre à la police d’intervenir aussi dans les cas de harcèlement par des étrangers au cercle familial. Au Grand Conseil, seuls les Verts se sont opposés à cette proposition. Ils craignent un affaiblissement des droits fondamentaux. Lors du vote, dans quelques semaines, une nette majorité devrait émerger pour durcir la loi.

Dans le «Bund»

Conseil des Etats: Hans Stöckli surprend par ses aveux

Hans Stöckli est président du Conseil des Etats. Le socialiste a été élu par 39 voix sur 41 valables. Il espère qu’il sera en mesure de convaincre ceux qui ne lui ont pas donné leur vote par son travail, a-t-il déclaré. Pour le Biennois de 67 ans, cette élection est le couronnement d’une carrière politique entamée en 1979. Il avait alors accédé au législatif de la ville du Seeland. Elu vice-président des Etats l’année dernière, Hans Stöckli aurait pu manquer cet honneur. Il savait que son siège était menacé par les vagues verte et féministe. Il avait même écrit un discours d’adieu avant le deuxième tour de l’élection pour le Conseil des Etats, a-t-il confié. Finalement, Hans Stöckli a gagné le second tour.

Dans la «Südostschweiz»

Ski: des pistes réservées aux «chauffards»?

Une piste de ski réservée aux «chauffards» pour réduire le nombre d’accident? Le principal moniteur de ski de Suisse, Riet Campell, estime avoir trouvé la solution, comme il l’explique à la SRF. Il s’agirait de pistes de vitesse avec des règles appropriées. Exemple: il faudrait attendre que celui qui est devant soi arrive en bas avant de s’élancer. Les grandes stations de ski de Suisse orientale ne sont pas très enthousiastes. Du côté d’Arosa, par exemple, on estime que tous les accidents ne sont pas dus à une vitesse trop élevée. Riet Campell ne s’inquiète pas de ces refus. Selon lui, il n’est pas concevable qu’il y ait des accidents et que rien ne soit entrepris. Il faut des solutions, clame-t-il.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Revue de presseAvion de combat, Rytz, impôt et vigne, que dit-on outre-Sarine?Avion de combat, Rytz, impôt et vigne, que dit-on outre-Sarine?

Top