Que dit-on outre-Sarine?
 18.02.2020, 17:00

Mécanos de locos, trains vides, tourisme, arnaque à l’auto, que dit-on outre-Sarine?

chargement
Les CFF peinent à recruter de nouveaux conducteurs de train.

Revue de presse Nous passons en revue la presse alémanique: quels sont les sujets qui font causer là-bas? Cette semaine, la pénurie de conducteurs de locomotives, les lignes de transports publics non rentables en Argovie, le tourisme à Bâle et une arnaque aux garagistes dans le canton de Schwytz font partie de notre sélection.

Dans le «Bund»

Pourquoi plus personne ne veut devenir conducteur de loco

Le BLS et les CFF recherchent désespérément des conducteurs de train. Les horaires de travail irréguliers et les exigences élevées ont rendu l’ancien emploi de rêve moins attrayant, selon la conseillère en orientation Angelica Waldis. Autrefois, le métier de conducteur de locomotive était considéré comme un «rêve de garçon», mais aujourd’hui, les entreprises ont beaucoup de mal à pourvoir les postes vacants. Il faut des personnalités mûres qui ont déjà dû s’affirmer dans un autre domaine, estime la conseillère. Dans ce contexte, les CFF n’entendent plus laisser des conducteurs travailler au BLS. Probablement parce que les entreprises investissent beaucoup dans de telles personnes, estime-t-elle.

Dans l’«Aargauer Zeitung»

La dispute sur les trains bondés et ceux presque vides

Ces dernières années, on a souvent parlé de trains surchargés en Suisse et en Argovie. Les wagons bondés et, le peu de place dans les gares sont des arguments fréquemment avancés par les partisans d’une limitation de l’immigration. Mais il y a aussi l’autre réalité: des trains et des bus presque vides qui circulent en dehors des heures de pointe dans les régions périphériques du canton. Il est peu probable qu’une ligne de transport public en Argovie soit annulée. Même si la Confédération devait se retirer de son financement. Les représentants de l’UDC, qui parient sur les trains et les bus pleins pour favoriser leur initiative, s’engageront pour que des wagons et des véhicules presque vides continuent de circuler.

Dans la «Basler Zeitung»

Tourisme: la BaselCard a un impact

Le nombre de visiteurs à Bâle continue d’augmenter. Cela est dû en grande partie à la BaselCard, qui a été introduite au début de 2018. Grâce à elle, les clients bénéficient de réductions dans les musées, les visites guidées et les activités de loisirs. De nombreux hôtes prolongent donc leur séjour à Bâle. Plus de 11% des détenteurs de cartes ont profité des offres l’année dernière et un total de près d’un quart de million d’entrées a été enregistré. Le musée le plus visité est le Kunstmuseum (Musée d’art). En deuxième lieu, les visiteurs aiment se rendre au zoo, voir la Fondation Beyeler et le Musée Tinguely. La hausse de 2,7% par rapport à 2018 est en partie aussi due au fait que de nombreux congrès ont eu lieu à Bâle.

Dans la «Luzerner Zeitung»

Schwytz: l’arnaque lui vaut trois mois de prison supplémentaires

Dans le canton de Schwytz, pour une Suissesse de 54 ans qui a été condamnée par le tribunal pénal à neuf mois de prison pour fraudes multiples, falsifications multiples et frauduleuses de documents, il ne valait pas la peine de recourir au tribunal cantonal. Elle devra désormais passer trois mois supplémentaires en prison. Elle a arnaqué plusieurs garagistes en prétendant payer les voitures commandées avec de faux documents et de fausses informations, alors qu’elle n’avait pas d’argent. Cela lui a donné la possibilité de conduire les voitures pendant un certain temps. Dans une quinzaine de cas, elle a réussi à disposer pendant plus de 600 jours de voitures qu’elle n’avait pas du tout payées.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Revue de presseMariage pour tous, homophobie, naturalisation, aire de transit, que dit-on outre-Sarine?Mariage pour tous, homophobie, naturalisation, aire de transit, que dit-on outre-Sarine?

Revue de presseAllemand, éoliennes, Airbnb et participation électorale, que dit-on outre-Sarine?Allemand, éoliennes, Airbnb et participation électorale, que dit-on outre-Sarine?

Revue de presseCoop, cannabis, école, touristes chinois, que dit-on outre-Sarine?Coop, cannabis, école, touristes chinois, que dit-on outre-Sarine?

Top