Que dit-on outre-Sarine?
 02.05.2018, 10:30

Logement à Zurich, jass à Thoune, tribune du National et assistance au suicide, que dit-on outre-Sarine?

chargement
Le jass, un sport national?

Revue de presse Nous passons en revue la presse alémanique: quels sont les sujets qui font causer là-bas? Cette semaine, la propriété des logements à Zurich, le jass, la présence à la tribune du National et l'assistance au suicide font partie de notre sélection.

Dans la "Neue Zürcher Zeitung"

Sociétés anonymes de plus en plus propriétaires à Zurich

A Zurich, les entreprises non-immobilières investissent dans l’immobilier. Les chiffres sont éloquents. En 2008, la part de personnes privées propriétaires se montait à 42,2. Elle est descendue à 37,1% en 2016. Les sociétés coopératives et le secteur public n’ont rien gagné dans ce changement. La rentabilité, plus rare dans d’autres secteurs, attire les sociétés anonymes, avant tout des assurances, des banques et d’autres investisseurs institutionnels. Cette situation, selon un spécialiste, a une influence pour les habitants. Les locataires sont plus nombreux. Les prix s’en ressentent. Ce que déplore l’Association des locataires de Zurich. Les appartements bon marché ne disparaissent néanmoins pas. Depuis la dernière décennie, peu d’immeubles ont été détruits dans la métropole suisse. En substance, le domaine e bâti est plus vieux en moyenne. Les gens qui déménagent, par ailleurs, ne vont pas très loin et dans des logements au loyer similaire, même s’ils sont peut-être plus petits.

Dans la "Berner Zeitung"

Thoune veut battre Zweisimmen à Klingnau

Samedi 5 mai, l’émission phare de la télévision alémanique «Donnschtig-Jass» sera enregistrée  à Klingnau dans le canton d’Argovie. Tous les passionnés de jass en Suisse alémanique rêvent de participer. A Thoune, ils étaient 28 à tenter leur chance pour se qualifier. Les organisateurs attendaient davantage de monde. Ils ont contacté les écoles et les associations. Sans succès. La règle du jeu - annonce du nombre de point cachée avant la donne - retient du monde. La plupart des amateurs des jeux de cartes pratiquent le chibre. D’autres, selon des habitués, seraient timides, ne voudraient pas faire face ou à la caméra, et d’autres n’ont pas envie de se ridiculiser en public. De plus, selon le règlement de la télévision alémanique, seuls les gens domiciliés avaient le droit de participer. La rencontre a été d’un calme absolu, «Rarement aussi pacifique», a confié l’arbitre du soir.  Les quatre qualifiés de la soirée, espère une supportrice, seront suivis par un maximum de personnes à Klingnau samedi.

Dans le "Blick"

La politicienne la plus silencieuse de Suisse

Depuis plus de trois ans, la Saint-Galloise Barbara Keller-Inhelder siège pour l’UDC au Conseil national. Pas une seule fois, la politicienne de Rapperswil n’est montée à la tribune, malgré qu’elle ait participé à chaque jour de toutes les sessions des Chambres fédérales, selon une information de la RTS. Interrogée, la parlementaire fédérale avoue qu’elle en est consciente. «Parler au conseil n’apporte rien. Lorsqu’on entre en scène, la décision est déjà tombée en commission», justifie-t-elle. «Chaque matin à 8 heures, un protocole est déposé sur notre table. Il y est expliqué ce que nous devons voter et pourquoi. C’est pourquoi les votes au conseil ne sont qu’un show théâtral.» La conseillère nationale préfère parler avec ses collègues en bilatéral. Un «show» que certains apprécient. Le chrétien-social obwaldien Karl Vogler plus de huit heures et demie à la tribune. Il est suivi par  Balthasar Glättli, (Verts/Zurich et Beat Flach (Vert’libéraux/Argovie). Ils ne sont pas exprimés beaucoup moins.

Dans la "Basler Zeitung"

Un scientifique australien veut mourir à Bâle

Le scientifique australien David Goodhall, un biologiste de 104 ans, veut mourir à Bâle. Il a obtenu l’appui de l’association Exit pour mettre un terme à son existence. Il devrait arriver en Suisse tout prochainement. «Je regrette beaucoup d’avoir atteint cet âge», a confié David Goodhall à une chaîne de télévision de son pays. «Je ne suis pas heureux. Je veux mourir. Ce n’est pas triste. C’est quand quelqu’un est empêché de le faire que c’est triste.» L’assistance au suicide est interdite dans la plupart des pays de la planète. En Australie, elle est autorisée dans l’Etat de Victoria, mais seulement pour les personnes atteintes d’une maladie incurable. Exit International, qui soutient David Goodhall, juge injustifié que le plus vieux et le plus célèbre des Australiens est forcé de voyage dans un autre pays pour mourir avec dignité. L’organisation a mené une campagne pour récolter des dons. Plus de 12 000 francs ont été récoltés pour deux billets d’avion en première classe pour Goodhall et un accompagnant.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Revue de presseManif, fêtes, Ascension, foot, que dit-on outre-Sarine?Manif, fêtes, Ascension, foot, que dit-on outre-Sarine?

Revue de presseRestaurants, soins infirmiers, école, bénévolat, que dit-on outre-Sarine?Restaurants, soins infirmiers, école, bénévolat, que dit-on outre-Sarine?

Revue de pressePharmacies, cartes postales, CarPostal, Cassis, que dit-on outre-Sarine?Pharmacies, cartes postales, CarPostal, Cassis, que dit-on outre-Sarine?

Revue de presseCoronavirus: fêtes, télétravail, tests, bains, que dit-on outre-Sarine?Coronavirus: fêtes, télétravail, tests, bains, que dit-on outre-Sarine?

Revue de presseComing out, élections à Saint-Gall, nationalité des criminels et caisse de pension, que dit-on outre-Sarine?Coming out, élections à Saint-Gall, nationalité des criminels et caisse de pension, que dit-on outre-Sarine?

Top